Maïwenn : Interrogée sur le féminisme, elle recadre sèchement Anne-Elisabeth Lemoine

Maïwenn : Interrogée sur le féminisme, elle recadre sèchement Anne-Elisabeth Lemoine
Malgré ses efforts pour mettre son invitée à l'aise, Anne-Elisabeth Lemoine a provoqué l'agacement de Maïwenn sur le plateau de "C à vous", le mardi 27 octobre. La réalisatrice n'a pas hésité à l'interrompre pour éviter une question sur le féminisme, quelques jours après ses propos polémiques.

Maïwenn de retour avec ADN

Maïwenn est actuellement en pleine promotion de son nouveau film, intitulé ADN, sorti ce mercredi 28 octobre au cinéma. Dans ce drame, la comédienne et réalisatrice interprète Neige, une mère de famille divorcée qui traverse une crise identitaire après le décès de son grand-père, figure protectrice qui la préservait de la toxicité de ses parents.

Après Polisse, la cinéaste a de nouveau réuni un casting prestigieux, composé notamment de Fanny Ardant, Louis Garrel ou encore Marine Vacth. Dans la soirée du 27 octobre, Maïwenn était invitée à parler de son long-métrage sur le plateau de C à vous. Durant l’émission, l’ancienne compagne de Luc Besson n’a pas manqué de reprendre le chroniqueur Antoine Genton pour avoir révélé l’un des éléments importants de l’intrigue. La réalisatrice a également recadré Anne-Elisabeth Lemoine, qui venait de lui poser une question à laquelle elle n’a pas souhaité répondre.

Maïwenn
Maïwenn

« J’en ai marre ! »

Lors d’un entretien accordé récemment au magazine Paris Match, Maïwenn n’a pas mâché ses mots vis-à-vis du mouvement féministe. À propos du harcèlement de rue, l’actrice de 44 ans a affirmé :

Au contraire, je prends ça comme un compliment. J’espère que les hommes me siffleront dans la rue toute ma vie. Je ne me suis jamais offensée parce qu’un homme portait un regard bestial sur moi.

L’ex de JoeyStarr a ensuite ajouté au sujet des militantes :

C’est fou ce qu’elles peuvent dire comme conneries, ces derniers temps. Ce sont des femmes qui n’aiment pas les hommes, c’est clair, qui sont à l’origine de dommages collatéraux très graves.

La cinéaste a par ailleurs pris la défense de Roman Polanski, estimant qu’il est tout à fait normal que ce dernier ait été récompensé aux César pour J’accuse. Des déclarations qui ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, et sur lesquelles Anne-Elisabeth Lemoine a tenu à revenir. Après avoir simplement prononcé le terme « féminisme », l’animatrice a immédiatement été reprise par la réalisatrice, visiblement excédée. Pour faire part de son ras-le-bol, Maïwenn a lancé :

Oh non ! Oh non je vous en supplie ! Ah, j’en ai marre ! […] Qu’est ce que j’aimerais un jour faire des interviews où on ne m’en parle plus.

Ne voulant pas froisser son invitée, Anne-Elisabeth Lemoine a préféré calmer le jeu en éludant ce sujet, ajoutant simplement :

Eh bien moi je m’en fiche aussi.

Malgré ce léger couac, qui n’était pas le seul puisqu’elle a également eu le malheur d’écorcher le prénom de la réalisatrice, la présentatrice a réussi à reprendre le cours de son entretien dans le calme. Un challenge qui n’était apparemment pas gagné d’avance…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :