Les 12 coups de midi : Après l’affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme

Les 12 coups de midi : Après l’affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme
Voir le diaporama
2 Photos
les-12-coups-de-midi-apres-l-affaire-quesada-un-autre-ancien-candidat-condamne-a-de-la-prison-ferme
Les 12 coups de midi : Après l’affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme
les-12-coups-de-midi-apres-l-affaire-quesada-un-autre-ancien-candidat-condamne-a-de-la-prison-ferme

Anthony Lolli

les-12-coups-de-midi-apres-l-affaire-quesada-un-autre-ancien-candidat-condamne-a-de-la-prison-ferme
Les 12 coups de midi : Après l’affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme
les-12-coups-de-midi-apres-l-affaire-quesada-un-autre-ancien-candidat-condamne-a-de-la-prison-ferme

Anthony Lolli @LaVoixDuJura

Après Christian Quesada, un autre ancien candidat de l'émission "Les 12 coups de midi" a été condamné à de la prison ferme. Retour sur cette nouvelle affaire...

C’est un nouveau scandale dont se seraient bien passés les producteurs de l’émission Les 12 coups de midi. Alors que le célèbre jeu de TF1 a récemment été épinglé pour une question jugée raciste, le programme doit faire face à une nouvelle affaire.

Une condamnation à six mois de prison

En effet, nos confrères du Progrès rapportent qu’un ancien candidat a été condamné à six mois de prison ferme, ce mardi 27 octobre 2020. Le jeune homme en question se prénomme Anthony Lolli. Il avait participé à l’émission en 2017.

Les 12 coups de midi : Après l'affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme
Anthony Lolli

Aujourd’hui, il est incarcéré au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse. C’est depuis ce même centre qu’il a assisté, en visioconférence, à son audience. Anthony Lolli était jugé pour une affaire de vol de coordonnées de carte bleue. Les faits remontent à 2018. A l’époque, l’ancien candidat des 12 coups de midi était intérimaire dans un espace de loisirs à Lons-le-Saunier. Il a alors récupéré les coordonnées bancaires de l’un de ses collègues.

Lors de son audience, Anthony Lolli a reconnu :

J’ai noté les coordonnées pour pouvoir m’aider financièrement.

Il a ainsi utilisé l’argent volé pour pouvoir payer un abonnement Free, mais aussi du matériel informatique. De matériel qu’il avoue avoir ensuite revendu « pour payer son loyer« . Lors de son audition, le juge a estimé que l’ancien candidat télé avait une « personnalité particulièrement complexe » et l’a donc condamné à six mois de prison ferme.

Les 12 coups de midi : Après l'affaire Quesada, un autre ancien candidat condamné à de la prison ferme
Anthony Lolli @LaVoixDuJura

Une nouvelle affaire pour Anthony Lolli

Cependant, Anthony Lolli ne devrait pas être libéré avant 2022. Et pour cause : le jeune homme avait déjà été condamné, au mois de mars 2019, à quatre ans de prison ferme. Il avait alors été reconnu coupable d’un incendie criminel qui s’était déroulé au Grand café du théâtre de Lons-le-Saunier, en juillet 2015. A l’époque, il était employé comme serveur dans ledit établissement. L’ancien candidat des 12 coups de midi avait alors une expertise psychiatrique, qui avait démontré « une fascination pour le feu ».

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :