L’Amour est dans le Pré : La cause de la mort de Jean-Claude Joly révélée

L’Amour est dans le Pré : La cause de la mort de Jean-Claude Joly révélée
Jean-Claude Joly s'est suicidé le 25 juin dernier. Près d'une semaine après ce geste désespéré, on connaît enfin les raisons qui ont poussé l'agriculteur à mettre fin à ses jours.

Dans la nuit du 24 au 25 juin, Jean-Claude Joly s’est donné la mort dans une étable de sa ferme de La Frénaye. Le Courrier Cauchois rapporte que l’éleveur de vaches laitières se serait pendu. Sous le choc, les fans de L’Amour est dans le Pré ne cessent de rendre hommage à celui qui avait marqué les esprits pour sa bonne humeur. Ce vendredi 1er juillet, le magazine Voici révèle les raisons qui ont poussé le quinquagénaire à commettre l’irréparable. Alors que des rumeurs affirmaient que des problèmes de couple auraient pu être à l’origine de son geste, la réalité serait bien différente.

Des difficultés financières insurmontables

Peu de temps après la mort de Jean-Claude Joly, de nombreuses personnes ont affirmé que son couple avec Maud battait de l’aile. Selon certains, une rupture imminente aurait pu pousser l’agriculteur à mettre fin à ses jours. Mais un proche du candidat de L’Amour est dans le pré a révélé au magazine que l’éleveur souffrait d’importants problèmes d’argent. Cette source a précisé que « une fois tous ses frais payés, il ne lui restait que 100 euros par mois pour faire vivre sa famille ». « À bout » et après « des années » à se battre pour tenter de « garder la tête hors de l’eau », l’éleveur n’a plus eu la force de continuer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Il laisse derrière lui sa compagne et Charlotte, sa fille de 8 ans.

Un autre agriculteur s’était déjà donné la mort

En 2016, Jean-Pierre Le Guelvout, candidat de la 5e saison de L’Amour est dans le Pré s’était lui aussi suicidé en se tirant une balle dans le coeur. L’agriculteur était également en grande difficulté financière. Son projet de reconversion en volailles bio n’avait pas été validé par sa banque.

Aujourd’hui, le désespoir est supérieur à l’espoir… les vaches m’ont tué.

Avait-il laissé en guise de mot d’adieu.

L’Amour est dans le pré : Jean-Pierre Guelvout @Instagram

Cruelle, injuste et parfois terriblement ingrate, l’agriculture n’est hélas pas toujours à l’image de ce que montrent certaines émissions.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :