L’amour est dans le pré : Delphine, première candidate lesbienne, veut faire évoluer les mentalités

L’amour est dans le pré : Delphine, première candidate lesbienne, veut faire évoluer les mentalités
Voir le diaporama
1 Photos
lamour-est-dans-le-pre-delphine-la-premiere-candidate-lesbienne-veut-faire-evoluer-les-mentalites
L’amour est dans le pré : Delphine, première candidate lesbienne, veut faire évoluer les mentalités
lamour-est-dans-le-pre-delphine-la-premiere-candidate-lesbienne-veut-faire-evoluer-les-mentalites

Delphine, première candidate lesbienne d'ADP @Cécile Rogue / M6

La saison 2021 de L’Amour est dans le pré va accueillir sa première candidate lesbienne, Delphine. Cette dernière souhaite "casser les codes" grâce à sa participation.

Cela fait 16 saisons que L’Amour est dans le pré occupe nos écrans et permet aux acteurs du monde agricole de trouver l’amour. Après de multiples mariages, des bébés et déjà plusieurs candidats gays, le nouveau cru 2021 va enfin accueillir une agricultrice lesbienne. Cette facette amoureuse aura donc mis pas mal de temps à être représentée par l’émission.

Et si le 1er février, six premiers portraits d’agriculteurs ont été diffusés, ils ne contenaient pas parmi eux celui de Delphine, la première candidate à rechercher une femme. C’est le 8 février que va avoir lieu la diffusion de son portrait. Mais Delphine, arboricultrice bio de 47 ans, s’est déjà confiée sur sa participation à l’émission dans les colonnes du Parisien.

« Je veux que ça bouge dans ma vie »

Elle a notamment déclaré ne pas vraiment réaliser ce qu’allait signifier sa médiatisation proche :

Je ne me rends pas compte de l’ampleur que va prendre la diffusion de mon portrait, mais je veux que ça bouge dans ma vie. En attendant, il faut que j’aille vite chercher ma tenue pour les speed-datings à Montauban.

"<yoastmark

Delphine a confié avoir tenté les sites de rencontre avant sa participation à ADP mais sans succès. Elle a aussi raconté son long parcours d’acceptation :

Quand j’étais adolescente, je n’avais jamais vu deux filles s’embrasser et, dans mon inconscient, je ne savais pas que c’était possible. Même plus tard, quand je suis tombée amoureuse d’une femme, je ne me considérais toujours pas comme lesbienne. Je me disais « Je suis amoureuse d’une personne et, tiens, c’est une fille ».

Delphine va à coup sûr donner de la vie à cette saison d’ADP

Mais aujourd’hui, Delphine s’en fiche bien des regards extérieurs et cherche simplement l’amour :

Je n’ai jamais été dans un esprit communautaire, je n’ai rien à revendiquer si ce n’est de passer un message de tolérance. J’ai mis 30 ans à accepter qui je suis, si les homophobes ne sont pas contents, peu importe. Ma participation fera peut-être avancer les esprits. Aujourd’hui, je suis simplement fière de m’assumer comme je suis vraiment.

Delphine s’amuse cependant des réactions de ses voisins lorsque ceux-ci ont appris qu’elle recherchait une compagne et non un compagnon :

Mes voisins n’en sont pas revenus que je recherche une femme… Ils sont persuadés que je vais ramener des hommes. Ils ont du mal car il faut que tout soit rangé dans une case alors que la vie, ce n’est pas ça !

En tout cas, Delphine promet de par son énergie et sa bonne humeur, de mettre l’ambiance sur cette saison de L’Amour est dans le pré !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :