Inès Reg et Anaïs (Pékin Express) insultées par Valérie Trierweiler, elles réagissent !

Inès Reg et Anaïs (Pékin Express) insultées par Valérie Trierweiler, elles réagissent !
Inès Reg et Anaïs ont été traitées de « sal*pes » par Valérie Trierweiler dans le feu de l’action du jeu « Pékin Express ». Après avoir découvert les images, les deux sœurs réagissent.

Depuis le début de Pékin Express, duos de choc, Valérie Trierweiler est certainement la candidate la plus piquante de l’aventure. Très compétitrice, cette dernière a d’ailleurs taquiné Inès Reg à plusieurs reprises durant le jeu.

Les téléspectateurs ont pu assister à la naissance d’une véritable compétition entre les deux femmes. Celle-ci a pris un nouveau tournant dans l’épisode du 27 juillet 2022.

pekin-express-ines-reg-balance-les-remarques-piquantes-de-valerie-trierweiler-durant-laventure
Inès Reg et sa sœur et Valérie Trierweiler

Un pacte entre binômes

Dans ce dernier épisode diffusé, nous avons pu découvrir qu’un pacte entre tous les binômes restants, sauf Valérie Trierweiler et sa meilleure amie Karine, avait été fait. En effet, le binôme qui arrivait à avoir le drapeau rouge avant tout le monde ne devait l’utiliser que pour stopper Valérie Trierweiler et Karine.

Depuis le début de l’aventure, l’ancienne Première Dame est la plus piquante avec ses adversaires dans le jeu, ce qui semble avoir quelque peu créé une césure avec les autres candidats. Très proche de sa communauté, Inès Reg fait des lives sur les réseaux sociaux pour revenir sur chaque épisode de l’émission de M6. Si elle avait déjà fait des révélations sur Valérie Trierweiler dans un autre live, elle a de nouveau évoqué celle-ci dans son dernier échange avec ses abonnés.

Depuis le début, elle était piquante avec nous. Par exemple quand on a mangé des couilles de taureaux, il y avait comme des os qui ne se mangeaient pas. Donc quand on a fini, on a demandé à la production si c’était okay comme on avait laissé que des os. Et quand elles nous ont vues partir, elles nous ont directement pointées du doigt. Ça a été coupé, mais elles ont hurlé : ‘Elles n’ont pas fini !’ Donc on était folles car c’est la personne de la production qui avait validé.

Comment ont-elles réagi à l’insulte ?

En découvrant qu’Inès Reg et Anaïs les avaient attendues pour leur infliger la pénalité du drapeau rouge, sans l’avoir donné aux autres, Valérie Trierweiler a alors traité les jeunes femmes de « sal*pes ». Une séquence que les deux sœurs ont pu découvrir chez elles.

Oui nous avons découvert avec ma sœur, comme vous tous, que nous étions des sal*pes. Ce n’est pas grave. Même si je comprends le délire de se dire que c’est une femme qui a une carrière, une ex Première Dame, que c’est dur d’entendre des mots comme ça, mais pensez à vos parties de Uno. Vous n’avez jamais insulté vos maris ? C’est dans le jeu. Ça pique un peu j’avoue sur le moment.

A déclaré Inès avant que sa sœur ajoute :

Ce n’était vraiment que dans le jeu parce que le soir même on se retrouve et tout se passe bien. On avait tous envie de gagner, mais on n’avait juste pas la même façon de faire les choses.

En effet, le soir même, elles auraient fêté l’anniversaire de Valérie Trierweiler.

Inès Reg tient à préciser qu’elle n’est « pas en guerre contre Valérie. »

Elle m’a piquée à plusieurs moments, mais ce n’est pas de la guerre. […] Je ne suis en guerre avec personne et encore moins avec Valérie Trierweiler.

Qu’en pensez-vous ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ines Reg (@inesregmec)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :