Norman Thavaud visé par une plainte de Maggie Desmarais, « J’avais 16 ans, Il m’a vue sous toutes les coutures. C’était n’importe quoi ! » #BalanceTonYoutubeur

Norman Thavaud visé par une plainte de Maggie Desmarais, « J’avais 16 ans, Il m’a vue sous toutes les coutures. C’était n’importe quoi ! » #BalanceTonYoutubeur
Voir le diaporama
1 Photos
balancetonyoutubeur-maggie-desmarais-porte-plainte-contre-norman-thavaud-il-m-a-vue-sous-toutes-les-coutures. C’était n’importe quoi ! »
Norman Thavaud visé par une plainte de Maggie Desmarais, « J’avais 16 ans, Il m’a vue sous toutes les coutures. C’était n’importe quoi ! » #BalanceTonYoutubeur
balancetonyoutubeur-maggie-desmarais-porte-plainte-contre-norman-thavaud-il-m-a-vue-sous-toutes-les-coutures. C’était n’importe quoi ! »

Une jeune fille a porté plainte contre Norman Thavaud au Québec. Elle a transmis à la police les messages à caractère sexuel qu'ils s'envoyaient quand elle avait 16 ans. Elle donne des détails sur leur correspondance virtuelle dans une interview au magazine Public.

Vous ne vous en souvenez sans doute pas. Pourtant, il y a deux ans, dans la veine du mouvement #BalanceTonPorc suite à l’affaire Harvey Weinstein, les Youtubeurs ont été dans le viseur de plusieurs accusations. Tout est parti du Youtubeur Squeezie qui avait indiqué dans un post Twitter, en 2018, que certains de ses confrères usaient de leur notoriété pour obtenir des faveurs sexuelles de la part de jeunes filles, voire de mineures. Ce post avait fait un tollé sur la toile et, immédiatement, l’affaire s’était embrasée. Nous étions le 6 août 2018 et Squeezie écrivait ceci :

Les YouTubers (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels, on vous voit, la vérité finit toujours par éclater.

Des Youtubeurs dans le viseur d’une affaire d’harcèlement sexuel

Squeezie – qui a près de 7 millions d’abonnés sur Twitter – avait lancé une bombe et le hashtag #BalanceTonYoutubeur est apparu.

Des accusations de toutes parts, sans aucune preuve, ont fusé. Beaucoup d’internautes demandaient à Squeezie de dévoiler les identités de ces Youtubeurs mal intentionnés, pendant que certaines personnes tiraient à boulets rouges sur des stars du net. « On veut des noms », commentaient des fans. Le post qui est devenu viral et sociétal a généré plus de 42.000 retweets. Une folie.

Squeezie - Roland Garros (Stephane Cardinale) ©Getty
Squeezie – Roland Garros (Stephane Cardinale) ©Getty

Pris dans une folle tornade, il essaye de tempérer, en vain :

Je ne vais pas porter d’accusations précipitées mais les concernés ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez. Je voulais dans un premier temps mettre un doigt sur ces pratiques et inciter les concernés à vite arrêter. Traiter ce sujet est complexe et nécessite du temps…

Aujourd’hui, deux ans plus tard, l’histoire – qui s’était tassée aussi vite qu’elle n’avait démarré – revient sur le devant médiatique avec le témoignage d’une jeune québécoise dans le magazine Public, ce 31 juillet 2020, qui incrimine Norman Thavaud, le Youtubeur connu sous le nom Norman Fait des Vidéos,  qui a plus de 12 millions d’abonnés sur la plate-forme de streaming.

#BalanceTonYoutubeur - Maggie Desmarais porte plainte contre Norman Thavaud : "il m'a vue sous toutes les coutures. C'était n'importe quoi !"Norman sous le coup d’une plainte au Québec

Le titre de l’interview de Maggie Desmarais dans le magazine people est percutant : « Je ne veux pas gâcher la vie de Norman mais qu’il assume ». Le ton est donné. Tout est parti d’un post sur Instagram qu’elle a publié le 8 juillet 2020 :

Je suis terrifiée à l’idée de vous partager mon histoire mais avec la vague de dénonciation en ce moment je me suis dit qu’il était temps que ça sorte. Merci de lire jusqu’au bout. Mieux vaut tard que jamais, on est fort(e)s.

Elle explique à nos confrères, comme elle l’a fait sur les réseaux sociaux, que son histoire avec Norman remonte à octobre 2017. A l’époque, la jeune fille n’a que 16 ans et est fan du Youtubeur.

ALIBI.COM @youtube
ALIBI.COM @youtube

Il lui demande des photos nue

Elle prend son compte Snapchat et décide de lui envoyer un message. A sa grande surprise il répond. Commence entre les deux une correspondance quotidienne qui devient très vite un flirt. A l’époque, elle affirme que Norman connaissait son âge. Leur conversation a duré neuf mois.

Au bout de quelques semaines, les conversations ont changé : on a commencé à s’envoyer des photos osées. Il me mettait en scène, me disait comment me placer, quoi faire… Il savait ce qu’il faisait. En tout, j’ai dû lui envoyer une centaine de photos de moi nue. Il m’en envoyait aussi, mais beaucoup moins. J’en ai eu une trentaine. Alors que moi, il m’a vue sous toutes les coutures. C’était n’importe quoi !

Elle ajoute :

Il me disait des ‘je t’aime », des ‘je pense à toi’.

L’adolescente flattée et éprise du Youtubeur a quitté son copain du moment car elle croyait vivre une relation avec la star. Pourtant, le rythme de leur message s’essouffle. Norman promet de la voir lors d’un passage au Québec mais annule au dernier moment. Pour autant, il aurait demandé de plus en plus de photos sexuelles à Maggie. Norman la laisse ensuite de côté mais reprend contact lorsque Squeezie, en 2018, balance son tweet.

Norman m’a écrit en m’expliquant que je ne devais rien dire car la situation pouvait sembler ambiguë.

« Je veux juste protéger les autres »

Finalement poussée par une vague de dénonciation de stars au Québec, Maggie porte plainte contre Norman, dans son pays, en juillet dernier. Elle a transmis tous leurs messages et les photos à la police.

Je précise que mon but n’est pas de gâcher sa vie : je veux juste protéger les autres. (…) Ses fans doivent être prévenus. (…) Si j’étais en face de lui, j’aurais envie de lui demander d’assumer. mais ces jours-ci, il reste silencieux, il doit avoir la peur de sa vie.

Maggie ayant été majeure sexuelle à l’époque des faits, la plainte n’aura peut-être pas de suite. Cependant, la police semble vouloir prouver, selon les dires de Maggie, que Norman était en position d’autorité de par sa notoriété.

Affaire à suivre donc…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :