Affaire Christian Quesada : Patrice Laffont se méfiait de lui

Affaire Christian Quesada : Patrice Laffont se méfiait de lui
Ayant rencontré Christian Quesada à plusieurs reprises lorsqu'il animait "Des chiffres et des lettres", Patrice Laffont n'a jamais apprécié le candidat, qu'il décrit comme "un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire". L'été dernier, l'animateur a même fait part à Jean-Luc Reichmann de sa méfiance vis-à-vis de l'ancien Maître de midi.

Le mercredi 27 mars, Christian Quesada a été placé en détention provisoire. L’ancien champion des 12 coups de midi a été mis en examen pour détention et diffusions d’images et de vidéos pédopornographiques, ainsi que pour corruption de mineur.

Les révélations sur l’habitué des jeux télévisés ont provoqué une véritable onde de choc dans la sphère médiatique. Alors que le principal concerné a reconnu les faits et se dit « effondré et résigné », Jean-Luc Reichmann a de son côté exprimé « son dégoût » et « sa colère ». Patrice Laffont est lui aussi sorti de son silence. L’ancien présentateur de Des chiffres et des lettres a expliqué qu’il n’a jamais eu confiance en Christian Quesada, qu’il a eu l’occasion de côtoyer à plusieurs reprises dans l’émission.

Patrice Laffont ne « sentait pas » Christian Quesada

Les révélations accablantes s’accumulent autour de l’ancien Maître de midi. Alors que RTL a récemment expliqué que Christian Quesada a été condamné à deux reprises dans le passé, Patrice Laffont s’est lui aussi exprimé sur cette affaire. Dans les années 80 et 90, le quinquagénaire est devenu le seul candidat à avoir remporté le grand chelem des Chiffres et des Lettres. À l’époque, l’animateur de 79 ans se méfiait déjà du candidat. Contacté par nos confrères du Parisien, il a d’emblée déclaré à propos de l’affaire :

Ça ne m’étonne pas. […] À l’époque, des bruits couraient sur lui.

S’il est resté proche de bon nombre de participants au jeu, Patrice Laffont n’a en revanche jamais souhaité conserver de lien avec Christian Quesada. Il ajoute à son sujet :

 Je ne le sentais pas, ce type. C’est un emmerdeur, un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire. Il voulait revenir une nouvelle fois dans l’émission, mais j’ai fini par l’écarter. Il était même blacklisté. J’avais mis une croix définitive et interdit à mes collaborateurs de le reprendre. Pour lui, la porte était fermée.

Selon Le Parisien, Patrice Laffont a cet été fait part à Jean-Luc Reichmann de ses doutes vis-à-vis de Christian Quesada. Selon l’ancien présentateur de Fort Boyard, l’animateur des 12 coups de midi serait alors « tombé des nues ». De nouveaux propos qui ne font donc qu’enfoncer le quinquagénaire actuellement en détention.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,