Tatouage : Il se recouvre entièrement le corps d’encre noir

Tatouage : Il se recouvre entièrement le corps d’encre noir
Originaire de Suisse, un jeune homme de 25 ans a passé 400 heures et dépensé plus de 9.000 euros dans un tatouage noir qui lui recouvre entièrement le corps.

Originaire de Coire, en Suisse, Yannick Rick, 25 ans, a passé 400 heures pour recouvrir son corps d’encre noire. Seule exception, son visage et une partie de son dos où il est écrit « The Evil », « Le Mal » en français. Un tatouage hors du commun !

 

Recouvert de noir de la tête aux pieds

Tout a commencé en 2016, lorsque Yannick est tombé sur la photo d’un homme au corps tatoué de noir. Il a ensuite décidé de faire de même. Au début, il n’a recouvert que l’un de ses bras. Toutefois, sa fascination pour la douleur était telle qu’il s’est rapidement tatoué de la tête aux pieds.

Le jeune homme a également subi d’autres modifications corporelles. Il s’est notamment, coupé la langue et s’est fait percer à de nombreux endroits. Cependant, Yannick n’en a pas fini ! En effet, il veut continuer sa transformation et souhaite désormais se couper les tétons.

9.700 euros et 400 heures de travail

Yannick Rick a dépensé plus de 9.000 euros dans sa transformation physique extrême. Il a fallu trois jours complets pour que son dos soit totalement tatoué. Il s’est rendu dans un studio spécialisé dans ce type de tatouages ​​dénommé « Full Black ». Depuis, il a passé 400 heures à se faire tatouer.

Le tatouage de Yannick n’a jamais compromis son métier. En effet, il a affirmé ne pas avoir de problèmes dans la maison de retraite où il travaille. Toutefois, les personnes âgées lui demandent souvent de se laver les mains ou si ses tatouages ​​disparaissent à l’heure du bain.

Un tatouage qui dérange

Quant à sa famille, Yannick affirme qu’elle a été surprise par sa transformation radicale. Cependant, ils savent que les tatouages sont sa passion et, par conséquent, ils acceptent le jeune homme comme il est.

Quoi qu’il en soit, Yannick ne laisse personne différent ! En effet, les gens se retournent fréquemment sur lui dans la rue. Sur Internet, certains internautes qualifient ses tatouages de « moches » et d’autres s’interrogent sur sa santé mentale.

Plus sur le sujet