Transformation extrême : Après 40 opérations et 150 tatouages, il est devenu méconnaissable

Transformation extrême : Après 40 opérations et 150 tatouages, il est devenu méconnaissable
Voir le diaporama
1 Photos
Transformation extrême après 40 opérations et 150 tatouages, il est devenu méconnaissable 1
Transformation extrême : Après 40 opérations et 150 tatouages, il est devenu méconnaissable
Transformation extrême après 40 opérations et 150 tatouages, il est devenu méconnaissable 1

Ethan Bramble est le jeune homme au corps le plus modifié au monde. Il a déjà subi 40 opérations et 150 tatouages. Il ne ressemble plus du tout à la photo.

Ethan Bramble est un adepte de la modification corporelle. Âgé de 22 ans, il a déjà subi 40 opérations et 150 tatouages. Il a subi sa première intervention à l’âge de onze ans lorsqu’il s’est fait percer les oreilles.

Depuis, le jeune homme originaire de la Nouvelle-Galles-de-Sud, en Australie, ne s’est plus arrêté. Effectivement, à l’âge de 17 ans, Ethan Bramble a commencé à s’intéresser aux modifications extrêmes. Il est alors passé plusieurs fois sur le billard afin de modifier son corps.

https://www.instagram.com/p/BlLk4T_AlG7/

Ainsi, après s’être coupé les oreilles, il a fendu sa langue en deux. Il est alors resté cinq jours sans pouvoir manger. Puis, il a procédé à l’ablation de son nombril. De toutes ces opérations, la plus dangereuse a été de se faire tatouer les yeux.

Des écailles sur la peau

Ethan s’est également fait tatouer tout le corps. Celui-ci est recouvert de 150 tatouages différents. Selon fredzone, il a même tatoué une partie de son crâne. Sur le visage, il s’est également fait des cicatrices lui laissant des marques en relief donnant l’impression qu’il a des écailles sur la peau.

Depuis quelques mois, le jeune Australien fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il est en effet suivi par un peu plus de 130.000 personnes sur Instagram. Sa page Facebook compte également plusieurs milliers d’abonnés.

View this post on Instagram

We fancy as fuck boi.

A post shared by 𝕰𝖙𝖍𝖆𝖓 𝕭𝖗𝖆𝖒𝖇𝖑𝖊 (@ethanmodboybramble) on

Plus sur le sujet