Black Alien : Après les oreilles, il se fait retirer une autre partie du corps

Black Alien : Après les oreilles, il se fait retirer une autre partie du corps
Connu sous le nom de "Black Alien", Anthony Loffredo poursuit son extrême transformation physique. Il vient d'ailleurs de se faire retirer une autre partie du corps. Découvrez laquelle.

Âgé de 32 ans, Anthony Loffredo est originaire de Montpellier. Adepte des modifications corporelles extrêmes, il est plus connu sous le nom de « Black Alien » et vient de franchir une nouvelle étape dans sa transformation radicale. En effet, après s’être notamment coupé les oreilles, il vient de subir une ablation du nez.

Son parcours a débuté il y a sept ans, lorsqu’il a décidé de se transformer physiquement. Suivi par plus de 145.000 personnes sur Instagram, il s’est fait injecter de l’encre dans les yeux et s’est greffé des implants sous-cutanés sur le crâne. Il a également la langue fendue en deux et le visage recouvert de tatouages.

16 % de sa transformation physique

Comme la législation en matière de modification corporelle est moins stricte en Espagne, le Montpellierain a réalisé sa dernière opération à Barcelone. En France, ce genre de pratique est interdit. Mais selon lui, ce n’est qu’un début ! En effet, le trentenaire a écrit dans son dernier post qu’il n’en était qu’à 16 % de sa transformation physique.

Dans une interview accordée à Midi Libre, « Black Allien » a indiqué que chaque modification est une thérapie. Son projet de modification corporelle est extrême, mais est également artistique et lui permet d’exprimer ce qu’il souhaite. Il a d’ailleurs baptisé son étrange démarche « Black Alien Project Evolution ».

Conscient de son apparence qui fait peur

Si les gens sont choqués en le voyant, Antonhy Loffredo justifie sa démarche par sa soif de liberté. Il n’a jamais eu de malaise intérieur et il est le plus épanoui au monde. Il est heureux de vivre la vie qu’il veut et de faire ce qu’il veut physiquement. C’est la liberté absolue et il n’y a personne qui puisse l’arrêter.

Conscient de son apparence, « Black Allien » est lucide quant aux réactions qu’il génère. Il en profite alors pour rentrer dans la peau d’un personnage qui fait peur. Souvent, il se pose quelque part et il joue un rôle, surtout le soir, dans des rues sombres. Il explore ainsi le contraste entre le rôle qu’il interprète et lui-même.

Plus sur le sujet