Grande-Bretagne : Il obtient son permis de conduire au bout de la 158e tentative !

Grande-Bretagne : Il obtient son permis de conduire au bout de la 158e tentative !
Un habitant du Royaume-Uni de 42 ans a dû passer son permis de conduire 158 fois avant d’enfin l’obtenir selon les données dévoilées par la Driver and Vehicle Standards Agency. Le tout lui a coûté environ 4000 euros.

Obtenir son permis de conduire fait partie des rituels quasi obligés pour un passage à l’âge adulte. Et si l’examen peut en faire stresser beaucoup, au final, peu sont ceux qui échouent vraiment. Et puis il y a ceux qui sortent du lot.

Selon les statistiques de la Driver and Vehicle Standards Agency au Royaume-Uni, un Anglais de 42 ans a dû passer son permis 158 fois avant d’enfin l’obtenir. En tout, obtenir le permis de conduire lui a coûté 3600 livres, soit près de 4000 euros.

Un examen bien plus dur qu’en France

Si l’identité de cet homme demeure inconnue, il n’est pas le seul au Royaume-Uni à avoir un grand nombre de tentatives d’obtention du permis de conduire derrière lui. Selon les mêmes données, une Anglaise de 34 ans en est à 117 essais et ne l’a pas encore eu. Un Gallois de 32 ans en est, lui, à 94 essais, toujours sans succès alors qu’une Anglaise de 48 ans vient enfin de l’obtenir après le même nombre de tentatives.

Ce qui explique un aussi grand nombre d’essais avant succès ? Au Royaume-Uni, le permis de conduire est bien plus difficile à obtenir qu’en France. L’examen théorique comporte ainsi deux parties. Tout d’abord un questionnaire en temps limité de 50 questions. Le candidat doit avoir au moins 43 bonnes réponses pour passer à l’étape d’après.

Le taux d’échec au permis de conduire était de 54% en 2019-2020

Quant à la deuxième partie, il s’agit d’un test de perception du danger. Quatorze vidéos, chacune durant à peu près une minute, défilent. Le candidat doit cliquer sur l’écran à l’instant même où une situation de danger apparaît. La réactivité du candidat lui permet de remporter plus ou moins de points.

Et si vous réussissez la partie théorique, il vous faudra encore passer la partie pratique avec notamment une étape éliminatoire concernant le contrôle de la vue où vous devrez lire une plaque d’immatriculation située à au moins 20 mètres de distance.

Ensuite seulement, vous aurez à répondre à des questions de sécurité puis vous pourrez réaliser le test de conduite en lui-même. Rien que pour la partie pratique de l’examen du permis de conduire, le taux d’échec était de 54% pour l’année 2019-2020.

Plus sur le sujet