Après 8 jours de cavale, le fugitif James Matthew Bryant se rend en hélicoptère

Après 8 jours de cavale, le fugitif James Matthew Bryant se rend en hélicoptère
Après plusieurs semaines de cavale, un fugitif Néo-zélandais a finalement accepté de se rendre aux autorités. Une arrivée plus que remarquée, en hélicoptère !

La fiction dépasse parfois la réalité comme en témoigne James Matthew Bryant ! L’homme, en cavale depuis plusieurs semaines a décidé de profiter au maximum de sa liberté avant d’aller se rendre aux autorités… en hélicoptère !

Il arrive en hélicoptère

Cela faisait déjà cinq semaines que James Matthew Bryant était en cavale. Après une bagarre qui a mal tourné dans un bar, l’homme avait décidé de prendre la fuite. Convoqué pour les faits qui lui étaient reprochés, l’homme de 32 ans a, de plus, refusé de se présenter au tribunal. Au lieu de cela, il s’est offert une escapade digne d’un film ! Après avoir pleinement profité de sa cavale, il s’est rendu aux autorités habillé d’un T-shirt Gucci et de lunettes de soleil Versace. Le tout en hélicoptère.

Une cavale insolite

D’abord caché sur une île du sud de la Nouvelle-Zélande, le fugitif avait finalement décidé de changer de destination après qu’un témoin l’a reconnu suite à la diffusion de son portrait à la télévision. Déterminé à poursuivre sa cavale, le Néo-Zélandais s’était alors réfugié dans les collines de la réserve de Waianakarua, au nord de Dunedin. Perdu à deux jours de toute civilisation, dans un abri de chasseur, il s’est offert une petite retraite spirituelle. Au programme, yoga et promenades en pleine nature !

C’était vraiment bien, j’ai fait beaucoup de yoga.

Finalement rattrapé par la peur d’une fin violente à son histoire, l’homme a décidé de faire marche arrière après huit jours d’isolement total. Inquiet, il a commencé par demander conseil à Arthur Taylor.

L’ancien criminel, devenu défenseur des droits des prisonniers s’est montré de bon conseil, puisqu’il a recommandé à son ami d’assumer ses actes et de se rendre. Enfin résolu à faire face aux accusations contre lui, James s’est d’abord permis une petite visite à Taylor pour le saluer. Il s’est ensuite offert des huîtres et une bouteille de champagne Moët & Chandon pour la fin de sa cavale.

En attente de son jugement, il risque jusqu’à 5 ans de détention.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :