États-Unis : Deux frères enfermés pendant 31 ans à tort reçoivent 75 millions de dollars

États-Unis : Deux frères enfermés pendant 31 ans à tort reçoivent 75 millions de dollars
Deux hommes viennent de recevoir 75 millions de dollars en dédommagement après avoir été condamnés et enfermés à tort pendant 31 ans.

En 1983, deux frères afro-américains Henry McCollum et Leon Brown étaient jugés et condamnés à la peine de mort. La raison ? La justice les avait trouvés coupables de viol et de meurtre sur une petite fille de 11 ans. Ils étaient alors âgés de 15 et 19 ans.

Mais en 2014, l’exploitation d’ADN sur des pièces à conviction trouvées sur les lieux du crimes montraient que les deux frères n’y étaient pour rien dans toute cette affaire. Ils ont donc été libérés dans l’attente d’un nouveau procès. Ce dernier a eu lieu le 14 mai 2021.

31 millions de dollars chacun

Et le tribunal a rendu un verdict à la hauteur de l’erreur commise.C’est le média News & Observer qui a rapporté ces informations.Henry McCollum et Leon Brown ont donc reçu chacun 31 millions de dollars en dédommagement pour leurs années de prison. Soit un million par année passée injustement en cellule.13 millions de dollars supplémentaires leur ont été attribués pour le préjudice moral subi.

Henry McCollum est en effet le détenu ayant passé le plus de temps dans le couloir de la mort en Caroline du Nord. Tandis que son frère, Leon Brown, dont la peine avait été commuée en prison à vie, a désormais à cause de la prison, des problèmes de santé mentale. Ceux-ci nécessitent un suivi médical permanent et assez lourd.

Les deux frères forcés d’avouer

Le procès a également conclu qu’à l’époque des faits, les deux frères étaient des adolescents très influençables et possédant un faible QI, les empêchant de se défendre correctement face aux enquêteurs qui les ont forcés à confesser des crimes qu’ils n’avaient donc pas commis.

À la sortie du tribunal, le frère le plus âgé a déclaré :

J’ai ma liberté. Il y a toujours beaucoup de gens innocents en prison aujourd’hui. Et ils ne méritent pas d’y être.

Le nouveau jury qui a entendu toutes les preuves, y compris celles qui ont été supprimées à tort, a déclaré qu’Henry et Leon étaient innocents, qu’ils avaient été manifestement et atrocement lésés, et a fait ce que la loi peut faire pour réparer les torts à cette date tardive.

A déclaré Elliot Abrams après le procès. Elliot Abrams faisait en effet partie de l’équipe juridique des frères.

Plus sur le sujet