#Dropped : La vidéo du crash donne de nouvelles informations

#Dropped : La vidéo du crash donne de nouvelles informations

Deux semaines après le crash de deux hélicoptères sur le tournage de Dropped en Argentine, la police continue son enquête. Le directeur d’ALP, société de production du jeu d’aventure, coopère avec la justice et vient de donner la cassette qui a enregistré le décollage des appareils.

C’est une période terrible que nous sommes en train de vivre. Après les attentats du 7 janvier contre Charlie Hebdo, celui qui a suivie le 9 janvier dans le magasin HyperCacher à Vincennes, puis le crash de deux hélicoptères de Dropped, nous avons le droit au crash suicide d’un copilote de la GermanWings. Aujourd’hui, personne ne peut oublier ces catastrophes. Des enquêtes sont ouvertes.

En ce qui concerne la collision de deux hélicoptères de Dropped, la police est en train d’investir et Adventure Line Production est priée de coopérer, ce qu’elle semble faire. Ainsi, selon des informations du magazine Closer, dont le nouveau numéro est en kiosques depuis ce matin, le directeur d’ALP a remis à la justice la vidéo du décollage des deux appareils.

Le frère de Florence Artaud, Hubert Artaud, qui est pilote d’hélicoptère amateur, a violemment mis la production en cause dans le décès de sa sœur. Pour lui, il y a eu une chasse à l’image et les deux pilotes argentins ont pris des risques pour les besoins de la télé-réalité. Il indique qu’il pense que les hélicoptères ont décollé simultanément. Un scénario qui a été remis en cause par Franck Firmin-Guion, le président d’ALP. Il affirme que les deux appareils ont décollé avec 47 secondes d’écart. Ainsi, les procédures de sécurité auraient été respectées à la lettre.

Pour prouver sa bonne foi donc, il a remis la cassette à la police pour que sa société soit blanchie de tout manquement à la sécurité des candidats.

Le 9 mars, trois athlètes français, Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine, ainsi que cinq membres de la production ALP et deux pilotes argentins trouvent la mort dans le crash de leurs hélicoptères, en Argentine, sur le tournage de Dropped. Les autres candidats comme Philippe Candeloro ou encore Alain Bernard, ont été profondément touchés. Un suivi psychologique a été mis en place pour ces athlètes. L’enterrement de leurs compagnons de voyage a eu lieu cette semaine.

Les familles des victimes ont poussé un coup de gueule. Ils reprochent à ALP de ne pas leur avoir donné les moyens de se rendre sur les lieux du crash. Cassie Vastine a indiqué au Parisien que les équipes ne les tenaient absolument pas au courant et qu’ils étaient seuls face au deuil.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :