Bernard Tapie : au plus mal à cause de son double cancer

Bernard Tapie : au plus mal à cause de son double cancer
Alors que se tient son procès dans l’affaire de l’arbitrage litigieux avec le Crédit Lyonnais, le double cancer de Bernard Tapie a provoqué la suspension dudit procès.

Le mercredi 21 octobre, Bernard Tapie n’a pas pu assister à son propre procès. L’ancien homme d’affaires était absent pour raisons de santé. Il souffre en effet depuis plusieurs années d’un double cancer de l’estomac et de l’oesophage.

Et selon un de ses avocats, Hervé Temine, la maladie a dernièrement « très gravement progressé ». Une bien mauvaise nouvelle que Bernard Tapie a apprise « le jeudi après-midi qui précédait cette audience » soit le 15 octobre.

Bernard Tapie va suivre un traitement expérimental

Hervé Temine a ainsi sollicité le renvoi du procès :

Vous faire cette demande est un véritable crève-coeur car cette affaire est le combat de la vie de M. Tapie. Et aujourd’hui vous le savez, c’est un combat exclusivement pour l’honneur.

À l’heure du procès, Bernard Tapie était à l’Institut Gustave-Roussy, un institut spécialisé dans la lutte contre le cancer. Il doit y essayer un nouveau traitement « quasi expérimental » afin de freiner la progression de ce double cancer qui le ronge. L’ancien homme d’affaires suit déjà depuis quelques mois un traitement novateur basé sur l’immunothérapie. Il en disait le plus grand bien en août dernier :

Si on ne l’avait pas mis en route, je ne serais certainement plus là pour vous en parler. Oui, je serais mort sans ça.

La demande de renvoi acceptée

En espérant que ce nouveau traitement expérimental fonctionne, la demande de renvoi du procès a en tout cas été acceptée. Le procès reprendra le 26 octobre. Bernard Tapie ne loupera donc pas ce que son avocat qualifie pour lui de « dernier combat de sa vie ».

Un procès destiné à déterminer si l’arbitrage entre lui et le Crédit lyonnais à propos de la revente d’Adidas a été faussé par la proximité des arbitres désignés avec l’ancien président de l’OM. Bernard Tapie a toujours clamé son innocence dans cette affaire et semble déterminé à laver son honneur.

Plus sur le sujet