L’ancien homme « le plus gros du monde » a vaincu le coronavirus

L’ancien homme « le plus gros du monde » a vaincu le coronavirus
Juan Pedro Franco pesait près de 600 kilos il y a quelques années. Ce Mexicain qui partait pourtant avec plusieurs handicaps vient de réussir à vaincre l'épidémie de coronavirus. Un exploit.

Selon les derniers chiffres de l’institut Johns Hopkins, près de 1 million de personnes sont mortes du coronavirus à travers le monde. Mais de nombreux patients ont aussi réussi à survivre à la terrible pandémie. Parmi eux, on compte désormais le Mexicain Juan Pedro Franco, qui partait pourtant avec de sérieux handicaps.

Juan Pedro Franco a pesé près de 600 kilos

Cet homme a fait parler de lui à plusieurs reprises ces dernières années. En 2017, c’était l’homme le plus lourd du monde. A l’époque, il pesait la bagatelle de 590 kilos. C’est bien simple, il était incapable de marcher et de se déplacer. Mais l’homme a choisi de se reprendre en main et a même recommencé à marcher. En décembre 2019, l’homme de 36 ans ne pesait ainsi plus « que » 260 kilos.

Au cours des derniers mois, il a continué a perdre du poids et il n’affiche plus que 208 kilos sur la balance. Mais l’homme, qui vit dans l’Etat d’Aguascalientes (centre du Mexique), a fait face à un nouveau défi : le coronavirus. Infecté par la maladie, il a vécu une période très difficile, comme le relaie sur 7sur7. 

Cela a été compliqué car c’est une maladie très agressive et j’étais une personne à risques. J’avais des maux de tête, des douleurs corporelles, de la fièvre et j’étais essoufflé.

Les médecins étaient pessimistes sur son état de santé

Il faut dire que Juan Pedro Franco souffre de différents maux, liés à son obésité. Il fait ainsi du diabète, de l’hypertension et souffre d’une maladie pulmonaire obstructive chronique. Autant de maux qui jouaient en sa défaveur dans la lutte contre le Covid-19. Les médecins étaient même particulièrement pessimistes le concernant.

Les chances qu’il passe au travers sont très faibles

jugeait ainsi le Dr José Antonio Castañeda, qui dirigeait l’équipe ayant lutté contre son obésité.

Et pourtant. Juan Pedro Franco a réussi à survivre à l’épidémie. L’homme estime même que c’est ce qu’il a vécu au cours des dernières années qui lui a permis de vaincre la terrible maladie. Alors que ses différents maux sont désormais sous contrôle, il n’aurait peut-être pas eu autant de chance il y a quelques années. Juan Pedro Franco doit toutefois faire face à une mauvaise nouvelle. Sa mère, qui s’occupait de lui ces dernières années est morte à l’âge de 66 ans, à cause du coronavirus.

 

Plus sur le sujet