Chine : un lycéen qui avait vendu un rein pour un iPhone alité à vie

Chine : un lycéen qui avait vendu un rein pour un iPhone alité à vie
Voir le diaporama
1 Photos
chine-un-lyceen-qui-avait-vendu-un-rein-pour-un-iphone-alite-a-vie
Chine : un lycéen qui avait vendu un rein pour un iPhone alité à vie
chine-un-lyceen-qui-avait-vendu-un-rein-pour-un-iphone-alite-a-vie

LiPhone 4 que le lycéen s'est offert après la vente de son rein

En 2011, un lycéen chinois avait vendu un rein pour pouvoir s’offrir un iPhone. Aujourd’hui, il est malheureusement alité à vie après avoir développé une infection sur son rein restant.

C’est une vieille histoire mais elle continue malheureusement à avoir des répercussions en 2020. En 2011, alors qu’il avait 17 ans, un lycéen chinois, Wang Shangkun, avait vendu un rein au marché noir.

Ce fan d’Apple rêvait de pouvoir s’offrir des produits de cette marque. Et alors qu’il surfait sur un forum en ligne, il avait reçu un message en provenance d’un individu à la recherche de donneurs d’organes. Ce dernier avait assuré l’adolescent qu’il pourrait recevoir près de 3000 dollars en vendant l’un de ses reins.

2800 euros pour un rein

Le jeune homme aurait à l’époque déclaré :

Pourquoi aurais-je besoin de deux reins ? Un seul suffit.

Il a ensuite accepté le marché et a subi une opération illégale visant à lui retirer son rein droit sans mettre sa famille au courant. Il a alors reçu 3273 dollars soit près de 2800 euros, suffisamment pour lui permettre d’acheter un iPhone 4 et un iPad 2.

Chine : un lycéen qui avait vendu un rein pour un iPhone alité à vie
LiPhone 4 que le lycéen s’est offert après la vente de son rein

Mais devant ces appareils coûteux, sa mère s’était étonnée, forçant l’adolescent à avouer ce qu’il avait fait. Elle avait alors alerté la police. À la suite de cela, neuf personnes avaient été inculpées pour blessure volontaire et trafic d’organes et cinq personnes condamnées à des peines de prison de plusieurs années.

Le rein restant ne marche quasiment plus

Malheureusement pour le jeune Chinois, peu de mois après avoir vendu son rein, une infection s’était développée sur le rein restant. Cette infection est due aux conditions d’hygiène déplorables dans lesquelles l’opération s’était déroulée et au manque de suivi post-opératoire.

Sa condition s’est malheureusement détériorée au fil des ans comme le rapporte Business Today. Le jeune homme de désormais 25 ans est désormais atteint d’une insuffisance rénale sévère qui nécessite une dialyse régulière.

Wang Shangkun est donc alité en permanence, probablement pour le reste de sa vie, et risque de nécessiter à l’avenir une greffe de rein.

Plus sur le sujet