Top Chef S12 E15 : Enfin un dénouement, on connaît les noms des demi-finalistes !

Top Chef S12 E15 : Enfin un dénouement, on connaît les noms des demi-finalistes !
15e semaine et dernière partie de ces quarts de finale très disputés, on sait enfin qui sont les trois derniers candidats de Top Chef !

Salut mes crackers riz soufflé-chocolat ! Enfin, nous allons savoir qui vont être les trois demi-finalistes de Top Chef cette semaine. On avoue que les deux semaines sans éliminations nous ont pas fait de mal mais on a aussi l’impression que cette saison dure depuis un an. Au menu, trois épreuves. Cuire l’algue pour Lionel Géraud puis le petit pois pour Stéphanie Le Quellec et toujours pour la même cheffe, la carotte en une seule bouchée.

N’hésitez pas à aller lire la partie précédente des quarts de finale juste ici.

Mesdames et messieurs, bienvenue sur Top Chef Airlines, veuillez attacher vos ceintures et ne pas vous lever avant l’extinction du signal lumineux…

Le thème est « Lendemain de tempête sur littoral »

Bon, tout le monde a un pass, on n’est pas plus avancés et les demi-finales semblent aussi loin qu’un créneau sur Doctolib pour se faire vacciner.

La production aussi en a plus qu’assez de dépenser une fortune dans le garde-manger semaine après semaine. La solution est toute trouvée. Un émissaire est envoyé en Bretagne pour ramasser l’intégralité des algues qu’on trouve sur les plages au matin.

Et hop, voilà ce que vont cuisiner les quatre cuistots restants. Tous ont pu voir un de leurs proches (à part Matthias dont le père était manifestement lancé pour l’apéro dans la maison familiale) et les voilà surmotivés.

Sarah est en plus tout à fait dans son élément, elle qui adore les produits un peu originaux. Mais la brise-tout du concours réussit à éclater son saladier de tarama aux algues par terre puis à cramer les 3/4 de ses blinis. La différence avec le début du concours, c’est qu’elle ne panique plus et qu’elle recommence ses préparations.

Pierre sort des évidences :

J’ai envie de faire un beau dressage.

Il tente aussi de mettre toutes les algues du monde dans un velouté. Il se fait sonner les cloches par Michel Sarran quand il se lance encore une fois dans trop de préparations.

Mohamed, lui, a un sérieux problème et voit perpétuellement d’autres aliments que ce qu’il a devant les yeux. Il y a quelques épreuves, il voulait traiter les fraises comme des tomates. Le voilà désormais en train de confondre algues et pâtes.

Matthias n’est pas très inspiré par l’algue et se la joue L’air du vent de Pocahontas :

Moi, je suis plus proche des ruisseaux, des produits des lacs, de la forêt…

À la fin, assez logiquement, c’est Sarah qui remporte l’épreuve. Elle se retrouve à faire l’avion en courant dans les vestiaires avec son coach et sa mère. Un moment absurde mais très rafraîchissant (comme les algues).

La cheffe au petit pois

Lors de la deuxième épreuve, les trois candidats encore en compétition pour la demi-finale doivent cuisiner les petits pois pour Stéphanie Le Quellec, ancienne gagnante de Top Chef.

Pierre s’empare de tous les petits pois apparents dans le garde-manger, une technique efficace pour supplanter la concurrence. Matthias divague en cuisant ses petits pois à l’odeur :

Je suis fan de parfum…

La vraie question est : est-il aussi fan de ce doux parfum de dépit intense qui se dégageait de lui-même sur l’épreuve précédente ou non ?

On a aussi perdu Pierre qui fait blague sur blague avec son chef de brigade, Michel Sarran. Mohamed en a par-dessus la tête de ce concours et se cuisine ce qu’il aime manger, des gnocchis.

Lors de la dégustation, pour un compliment de la cheffe sur l’assiette de Matthias, Philippe Etchebest lui administre une telle claque sur l’épaule qu’on lui souhaite de ne pas avoir à refaire une épreuve car il a probablement l’épaule démise. Heureusement pour lui, il gagne.

Michel Sarran = meilleur chef de brigade

Nous voilà avec Pierre et Mohamed pour la dernière épreuve coup de feu en 30 minutes sur le thème de la carotte. La Mo, au bout du rouleau traîne des pieds et souffle très fort :

J’ai même pas mis mon tablier, je suis comme un vieux schlague là. Top Chef, c’est un rouleau compresseur, je suis bien compressé là.

Pendant ce temps, Pierre fait du grand lui et court partout. Il doit avoir un cardio de fou. Mais rien ne sert de courir ; il faut partir à point comme le dit La Fontaine. La Mo sort en effet son arme secrète, l’azote liquide et réalise un granité express qui emporte les papilles de la cheffe et la victoire.

Top Chef S12 E13 : Pierrot le fou se canalise enfin et ça paye !
Pierre et son chef de brigade, Michel Sarran @M6

Voici Pierre éliminé aux portes de la demi-finale. Pierre qui garde quand même le sourire, a l’air sincèrement heureux pour son pote Mohamed et qui ne craque que quand Michel Sarran prend la parole pour dresser un portrait magnifique :

C’est la première saison qu’il y a une telle osmose avec un candidat, on a vécu des moments géniaux et je suis heureux d’avoir croisé sa route.

Un discours prononcé la voix étranglé et entrecoupé d’un moment où Michel Sarran ne peut retenir ses larmes. Candidat et chef de brigade se font des câlins pour se réconforter mutuellement, s’agrippant comme père et fils. On espère vraiment très fort qu’ils vont travailler ensemble dans la vie…

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :