#LRTVR Maddy Burciaga bientôt en prison ?

×
Manon Marsault défigurée ? Jazz contrainte de quitter Dubaï ? Nouvelles révélations exclusives dans l'affaire des Anges. Maddy Burciaga bientôt derrière les barreaux ? Un policier fait scandale sur W9. L’IGPN saisie ! Et Maeva Ghennam intègre Les Marseillais en petite forme...

Manon Marsault défigurée ?

Instagram/manonmarsault
Manon Marsault méconnaissable

C’est une photo qui a provoqué beaucoup de remous sur les réseaux sociaux. Un étrange cliché de Manon Marsaux. Coiffée d’une perruque brune, la maman de Tiago et Angelina a choqué ses admirateurs. En cause : ses pommettes saillantes, ses lèvres très pulpeuses et sa peau dépourvue de la moindre imperfection. L’épouse de Julien Tanti aurait-elle abusé de filtres pour smartphone ou de médecine esthétique ? Furieuse d’être moquée sur les réseaux sociaux, elle s’est expliquée sur ce cliché pour le moins déroutant.

La JLC Family dans la tourmente !

Pas une semaine ne passe sans que la JLC Family ne fasse parler d’elle ! Cette semaine, Laurent a quitté les Émirats Arabes Unis. Direction le Portugal, où il avait rendez-vous avec son papa qu’il n’avait pas vu depuis cinqy longues années ! Pourquoi ? Parce que ce dernier purgeait une peine de prison. Un sujet très sensible qu’il a pourtant largement documenté sur les réseaux sociaux…

Laurent ne s’est pas exprimé sur les raisons qui ont conduit son père à effectuer une peine de cinq années de prison ferme. Pourtant, si l’on en croit les indiscrétions de la blogueuse Nana Poucave, le père de Laurent aurait été condamné dans une affaire d’escroqueries…

Jazz rêve de nouveaux horizons

Pour Jazz, ce n’est toujours pas la grande forme. Alors que tous les candidats de télé-réalité s’installent à Dubaï les uns après les autres, la maman de Chelsea et Cayden envisage de fuir les Émirats Arabes Unis. Lors d’une session de questions-réponses avec ses followers, l’héroïne de la JLC Family a fait une surprenante confidence. Interrogée au cours d’un chat, cette dernière a répondu:

Je leur souhaite le meilleur dans ce beau pays, mais pour notre part, nous allons peut-être partir vers de nouveaux horizons…

#LRTVR Maddy Burciaga influenceuse ou arnaqueuse ? Elle risque la prison !

Rebondissements dans l’affaire « Les Anges » !

La semaine dernière, les candidats et la production de l’émission Les Vacances des Anges n’avaient d’autre choix que de quitter l’Ile de la Réunion en catastrophe à la suite d’une très violente bagarre survenue à l’hôtel Mercure Créolia, Saint-Denis La Réunion. Ricardo était alors désigné comme l’unique responsable de cet incident, mais de nouveaux éléments rebattent entièrement les cartes ! StarMag s’est entretenu en exclusivité Maître Payen, l’avocat de Ricardo Pinto et Maître Robin Binsard, avocat de Joé Bédier, maire de Saint-André de la Réunion (voir dans notre émission spéciale ci-dessus).  Ces derniers nous donnent un éclairage bien différent des premières récits relatés dans la presse. Grosse exclu StarMag à découvrir dans notre vidéo !

Une saison reprogrammée en République Dominicaine ?

Nul ne sait quand l’affaire sera sérieusement saisie par le Parquet de Saint-Denis à la Réunion. Pour ce qui est du tournage de la prochaine saison des Vacances des Anges,  selon nos dernières informations, la production pourrait repartir dés le mois de février 2021 pour la République Dominicaine… mais sans Ricardo et Nehuda qui n’auraient plus les faveurs d’NRJ12. Tiens donc ! Affaire à suivre…

Maddy Burciaga, bientôt en prison ?

Il y a les influenceuses très douées en placements de produits et les autres… Maddy Burciaga, la chérie de Benjamin Samat vend de faux livres de grandes marques de luxe sur les réseaux sociaux à un prix exorbitant… gros malaise ou fou rire… à vous de voir !

Maddy s’expose aux foudres du code pénal et civil !

Si cette vidéo fait beaucoup marrer les internautes, pour Maddy, cette vente de produits contrefaits risque de lui coûter cher… très très cher. Jusqu’à 1 million d’euros et sept années de prison comme nous le confirme Maître Roland Perez en exclusivité à StarMag.

La vente, la promotion et la publicité de produits revêtus d’une marque – qui plus est – une marque notoire comme peuvent l’être les marques des grands couturiers que sont Christian Dior ou Chanel – fait que la personne se rend coupable et s’expose aux foudres du code pénal et du code civil. Le code pénal parce nous sommes sur la loi sur la contrefaçon, donc la reproduction illicite, d’une marque et d’un nom qui a été déposé. Cette usurpation de nom, cette utilisation frauduleuse fait que la personne peut encourir une peine pouvant aller de 3 à 7 années de prison et les sommes qui peuvent être allouées aux marques lésées vont de 75.000 à 1 millions 500.000 euros d’amendes.

Le célèbre avocat au barreau de Paris met en garde la jeune et très naïve influenceuse:

Les marques ont des services de polices internes qui sont extrêmement vigilants et qui surveillent les réseaux de communications électroniques que sont les blogs, les comptes Instagram, Facebook, Twitter où la commercialisation de ce type de produits peut se faire. Ça leur permet d’abord d’identifier l’origine des produits mais aussi l’identité des revendeurs puisque tout cela tombe sous le coup de la loi. Elle ne pourra même pas prétendre une quelconque bonne foi, dans la mesure où elle sait bien qu’elle utilise des marques notoires . Elle prend donc de très gros risques !

Un énième bad buzz !

Rappelons que ce n’est hélas pas la première fois que Maddy fait les gros titres pour ce type d’arnaques sur les réseaux sociaux. Fin 2020, la Fondation Brigitte Bardot avait dénoncé un faux partenariat qu’elle n’avait jamais sollicité avec la jeune femme ! Plus récemment, c’est la marque de maquillage de Maddy – de qualité très médiocre- qui avait été mise en cause par Gaëlle Garcia Diaz.

Un « drôle » de policier au casting des Princes de l’Amour !

C’est une affaire qui n’amuse pas du tout la Préfecture de Police de Paris. Un fonctionnaire du commissariat du 16e arrondissement de Paris s’affiche au casting des Princes de l’Amour sur W9. Zoubir, 25 ans, prétendant de Sara a profité d’un arrêt maladie pour jouer de ses charmes l’été dernier à St-Tropez. Problème : il n’en a pas informé ses patrons. Pire, en pleine diffusion du programme, il s’amuse à narguer sa hiérarchie avec de d’étranges vidéos en uniforme sur les réseaux sociaux. Malaise.

Nos confrères du Parisien nous apprennent qu’une enquête interne est actuellement en cours:

Après un signalement sur la plate-forme de l’Inspection Générale de la Police Nationale des enquêtes administratives ont été ouvertes par son employeur.

Mais comme le jeune homme a pu le confier à Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP, jeudi 21 janvier 2021, Zoubir vise désormais une carrière dans l’audiovisuel. Souhaitons-lui bonne chance !

Maeva Ghennam au bout du rouleau !

Positive à la Covid-19 la semaine dernière, elle était interdite de tournage dans les « Marseillais à Dubaï ». Bonne nouvelle, la bimbo est guérie, elle a enfin pu rejoindre ses petits camarades. Mais vous allez voir que le tournage l’a mise dans un sale état !

 

 

 

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article : , ,