[INTERVIEW] Alix (Koh-Lanta): « Je suis hétéro, n’en déplaise à certains ! »

[INTERVIEW] Alix (Koh-Lanta): « Je suis hétéro, n’en déplaise à certains ! »
Dans Koh-Lanta, Les 4 Terres, Alix a rapidement trouvé sa place en s'imposant comme l’une des candidates les plus redoutables de cette saison. Un caractère de guerrière, forgé par le tournage et des épreuves plus douloureuses.

StarMag : Vous êtes souvent qualifiée de « guerrière » dans Koh-Lanta. Ce terme est-il conforme à la réalité ?

Alix : On dit souvent de moi que je suis déterminée. De nature très sportive, j’aime me donner à fond dans tout ce que j’entreprends. Je pense que ça me ressemble bien.

Vous êtes pompier volontaire et pratiquez le crossFit à haut niveau. Ces aptitudes ont-elles pesé dans votre sélection pour Koh-Lanta ?

On ne sait jamais vraiment sur quels critères la production nous sélectionne, mais le fait que je sois très entraînée a sans doute pesé dans la balance. Ma condition physique est un atout pour cette compétition, c’est indéniable.

« Plus ronde, j’avais la psychose de la balance »

Vos entraînements intensifs ont sculpté votre corps mais vous n’avez pas toujours eu cette silhouette…

Autrefois, j’étais un peu plus ronde. Je me suis affûtée au fil des ans. Je suis aujourd’hui très fière de la femme que je suis devenue. Avant, j’avais la psychose de la balance. Mais désormais je mange et je vis le plus sainement possible. Depuis le tournage de Koh-Lanta, cette confiance en moi s’est consolidée.

Comment parvenez-vous à vous à garder la ligne depuis le confinement ?

Dans ce contexte, il est plus difficile d’avoir la motivation. Personnellement, je trouve toujours le moyen de bouger. Je vais courir chaque matin avec ma maman, je vais marcher le plus régulièrement possible. Le soir, je fais du renforcement musculaire à la maison grâce à du matériel que j’ai emprunté. Je profite de cette période et du temps dont je dispose pour prendre soin de moi.

« Je suis très à l’aise avec mon corps »

Votre silhouette n’est pourtant pas du goût de tous sur les réseaux sociaux !

On ne peut pas plaire à tout le monde ! Je mesure 1,74m et la pratique du crossFit m’a rendue plus athlétique. Au regard de certains, je suis considérée comme atypique mais je suis très à l’aise avec mon corps. J’étais préparée à ce genre de critiques. Je ne comprends pas pourquoi certains gaspillent autant d’énergie à poster de tels commentaires. Ce sont des discussions stériles…

« Si j’étais lesbienne, je le dirais ! »

Certains s’interrogent même sur votre orientation sexuelle…

J’ai effectivement découvert que c’était un sujet très commenté et il m’a semblé nécessaire de clarifier les choses. Ce n’est pas parce que je suis athlétique et dotée d’un fort tempérament, qu’il faut en conclure que je suis lesbienne. Croyez-moi, si j’étais lesbienne, je n’aurais aucun problème à le dire ! Il s’avère que je suis hétéro, n’en déplaise à certains !

« Je vois la vie autrement depuis le décès de ma sœur »

[INTERVIEW] Alix (Koh-Lanta): "Je suis hétéro, n’en déplaise à certains !"
Alix (Koh-Lanta) et sa soeur disparue

Votre famille traverse une douloureuse épreuve depuis quelques temps…

Il y a trois mois, ma petite sœur a décidé de mettre fin à ses jours. Elle souffrait d’une grave dépression. C’est un deuil évidemment très difficile. J’y pense chaque jour. J’essaye autant que possible de dépasser cette peine pour la transformer en énergie positive. Ce carburant m’aide à avancer chaque jour. Depuis que ma petite sœur est partie, j’ai revu mes priorités, j’appréhende la vie autrement. Je profite à fond du moment présent et de tous les plaisirs simples du quotidien

Quels conseils donneriez-vous aux familles confrontées à de tels drames ?

Il ne faut pas avoir peur de dire les mots. La dépression et le suicide sont des sujets tabous. Il faut en parler, tout faire pour déverrouiller cette culpabilité qui pèse et peut perdurer après la perte d’un être cher. La parole libère et c’est pour cette raison que j’envisage de créer une structure associative ou un groupe de parole pour venir en aide à ceux qui souffrent et n’arrivent pas à faire leur deuil.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :