Brésil : Un homme confond un thermomètre avec une arme à feu, et c’est la panique

×
Contrôlé pour une prise de température, un Brésilien a littéralement paniqué en confondant le thermomètre avec… une arme à feu.

Contrôlé pour une prise de température

Mardi dernier, le club de football brésilien Ceará SC affrontait le club de Fortaleza en demi-finale du tournoi de la Copa do Nordeste. Juste avant de pénétrer dans le stade Roberto Santos, tous les membres du personnel technique, ainsi que les joueurs, ont été testés dans le cadre des protocoles liés au coronavirus. La température de chacun a donc été mesurée.

Il confond le thermomètre avec… une arme à feu

Mais alors qu’il descendait du bus, l’entraîneur adjoint André Luís dos Santos, assistant de Guto Ferreira au Ceará Sporting Club, a eu la peur de sa vie. En effet, contrôlé pour une prise de température, il a confondu le thermomètre digital avec… une arme à feu.

Les mains en l’air

Pensant qu’il était victime d’une agression, le Brésilien a donc levé les mains en l’air. La vidéo de cette scène insolite est devenue virale et fait le buzz sur Internet. Partagée sur Twitter, sur le compte officiel de la Copa do Nordeste, les organisateurs du tournoi ont écrit en légende :

Calme, calme ! C’est juste notre protocole ! lolololol

Selon le site belge 7sur7, la soirée s’est toutefois bien terminée pour l’entraîneur adjoint André Luís dos Santos. En effet, son équipe a remporté le match 1-0. Elle est qualifiée pour la finale qui aura lieu samedi prochain contre l’équipe de Bahia.

Plus sur le sujet