Vanessa Lawrens fatiguée par les rumeurs, elle sort du silence : « Je n’ai pas fait d’overdose »

Vanessa Lawrens fatiguée par les rumeurs, elle sort du silence : « Je n’ai pas fait d’overdose »
Pointée du doigt pour avoir prétendument été victime de paranoïa suite à une forte consommation de stupéfiants, Vanessa Lawrens a décidé de sortir du silence et d’attaquer.

Cela faisait un long moment que les internautes n’avaient plus vraiment de nouvelles de Vanessa Lawrens qui semble s’être éloignée du milieu de la télé-réalité. C’est par le biais du blogueur Aqababe que ces derniers ont finalement de nouveau entendu parler de la jeune femme.

Malheureusement, ce qui avait été rapporté par le blogueur était loin d’être une bonne nouvelle et n’a pas manqué d’inquiéter sur la toile. En effet, il rapportait que Vanessa Lawrens aurait été victime de paranoïa et hospitalisée à Saint Nicolas à Blaye en raison d’une consommation importante de produits stupéfiants.

Aujourd’hui, elle prend la parole.

Vanessa Lawrens rassure ses fans

C’est sur les réseaux sociaux, une dizaine de jours après l’annonce d’Aqababe, que Vanessa Lawrens a pris la parole.

J’attendais avant de poster cette vidéo pour voir si ça allait se calmer ou pas mais apparemment non. Je n’ai en aucun cas fait une overdose, je suis chez moi.

a-t-elle tout d’abord déclaré, précisant qu’elle était en parfaite santé et très heureuse dans sa vie, elle qui vit désormais dans le sud de la France.

Je commence à en avoir un petit peu marre qu’à chaque, soi-disant, petites histoires de personnes qui cherchent à faire du buzz on met : « Vanessa… » ou n’importe quel candidat de télé-réalité. Je vais très bien, je fais mes travaux dans ma maison, je n’ai aucun souci de santé.

Vanessa Lawrens (Les Vacances des Anges 4) : elle dévoile les cachets des candidats !
Vanessa Lawrens @ Instagram

Elle compte engager des poursuites judiciaires

Celle qui a longtemps préféré rester dans le silence concernant les rumeurs à son sujet, a décidé de changer son fusil d’épaule.

Par contre je tiens à préciser que j’ai pris un avocat maintenant, je ne vais plus rien laisser passer. Je vais porter plainte pour diffamation.

C’est avant tout pour ses proches qu’elle décide d’agir.

Vous ne vous rendez pas compte de ce que vous dites en fait. J’ai de la famille, j’ai des amis à qui je ne réponds pas forcément de suite qui se sont inquiétés. Avant de dire des conneries ou d’inventer des choses, essayez de voir si c’est vrai. Maintenant j’ai 30 ans, je n’en ai plus 20. On a fait des erreurs quand on était jeunes, maintenant il est temps de passer à autre chose.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :