Scandale We Events : Les influenceurs toujours en contrat avec l’agence

Scandale We Events : Les influenceurs toujours en contrat avec l’agence
Voir le diaporama
2 Photos
Anaïs Camizuli annonce son départ de We Events
Scandale We Events : Les influenceurs toujours en contrat avec l’agence
Anaïs Camizuli annonce son départ de We Events

Sarah Fraisou annonce son départ de We Events
Scandale We Events : Les influenceurs toujours en contrat avec l’agence
Sarah Fraisou annonce son départ de We Events

Des publications choquantes de Wesley Nakache ont refait surface sur Twitter. Ce nom ne vous peut-être pas grand-chose, mais le jeune homme est à la tête d'une des plus grandes agences d'influenceurs de France. Face à cette grosse polémique, de nombreux influenceurs ont décidé de rompre leurs contrats.

Mise à jour 22/06/2020 à 15h30 : Selon nos informations exclusives, les influenceurs sont toujours en contrat avec We Events. Une source anonyme nous a confiés qu’il était impossible pour eux de rompre leur contrat. Ainsi, ils devraient reprendre leurs activités d’ici le mois de juillet.

Mise à jour le 21/06/2020 à 18h10 : D’autres influenceurs ont pris la parole. Si Dylan Thiry a pris la défense de Wesley Nakache, provoquant la colère des internautes, Jazz Correia a tenu des propos plus nuancés. Et d’expliquer sur les réseaux sociaux :

On n’a pas voulu quitter We Events, les marques avec lesquelles on travaille, il y a des Français, des renois, des asiatiques, des chrétiens, des juifs et toutes ces marques, on s’est engagé à travailler avec. On ne peut pas pénaliser We Events, les influenceurs et toutes les marques qui ont des contrats avec eux. Et on ne peut pas non plus faire comme si de rien n’était. (…) On a donc décidé de se dire que Wesley a demandé pardon. C’est inexcusable mais je sais qui il est aujourd’hui et il n’est pas la même personne.

D’autres influenceurs ont cependant annoncé quitter l’agence comme Doussa, Poupette ou encore Anissa Twosisters. L’agence We Events a pour sa part annoncé qu’elle avait mis fin aux fonctions de président de Wesley Nakache.

https://www.instagram.com/p/CBnjKkQIZFl/

 

 

Depuis quelques heures, le monde de la télé-réalité est plongé dans une polémique énorme. D’anciennes publications de Wesley Nakache, patron de l’agence We Events, ont refait surface. L’agent de stars y a tenu des propos jugés racistes et islamophobes. En évoquant le conflit israelo-palestinien, il avait notamment appelé à « lancer une roquette » sur les Palestiniens.

Accablé de toutes parts sur les réseaux sociaux, Wesley Nakache a pris d’assaut son compte Instagram pour faire son mea-culpa et annoncer son retrait de sa société.

Ces publications sont en totale opposition avec les valeurs que j’ai toujours défendues. Elles sont contraires à mes engagements. Je les regrette et les condamne fermement. Même si elles sont très anciennes et ont été tenues en dehors de mon cadre professionnel, j’ai choisi, pour protéger les équipes de ma société, de me mettre en retrait. (…) Je suis meurtri d’avoir blessé ceux que j’aime tant. La honte m’accable. J’ai dit quelque chose d’aussi choquant qu’inacceptable et je m’en excuse. (…)

Quand les ruptures de contrats s’enchaînent

Même s’il est très peu connu du grand public, Wesley Nakache représente des candidats de télé-réalité et influenceurs très populaires sur les réseaux sociaux. Parmi eux, on peut compter Sarah Fraisou, Anaïs Camizuli, Jazz Correia ou encore Maître Gims.

Face à cette polémique de plus en plus grandissante, une bonne partie de ses clients est en train de quitter le navire. En effet, c’est sur les réseaux sociaux qu’ils ont annoncé avoir rompu leurs contrats avec la célèbre agence. Dans une longue série de stories, Anaïs Camuzuli a notamment expliqué :

Après avoir vu, de mes propres yeux, les publications et les propos inadmissibles qui vont totalement à l’encontre de mes principes et de mes valeurs, je ne peux vous cacher que j’ai eu un entretien téléphonique avec les personnes concernées et j’ai pris la décision de quitter l’agence We Events car je ne peux aucunement cautionner ni même participer à ce qui est en train de se passer. Le cœur et l’humain avant tout …

Tout aussi choquée, Sarah Fraisou a quant à elle écrit :

Depuis plusieurs heures, des propos à l’encontre de mes principes ont été tenus. Je vous écris ces quelques mots afin de vous annoncer officiellement ma rupture de contrat avec l’agence We Events.

Maître Gims et sa femme Dem Dem se sont également désolidarisés de Wesley Nakache et ont rompu leurs contrats.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , ,