Sarah Fraisou sur les arnaques du dropshipping : « Je ne veux pas de cet argent sale »

×
Sarah Fraisou est en colère. Victime d’une arnaque dont elle avait fait la publicité sur les réseaux sociaux, elle a poussé un violent coup de gueule sur la toile.

Alors qu’elle prend toujours soin à vérifier la légitimité et le sérieux des sociétés pour lesquelles elle décide de mettre sa notoriété à profit, Sarah Fraisou a malheureusement été victime d’un arnaqueur. La jeune femme s’est bien évidemment attiré les foudres des internautes qui ont suivi ses conseils et sont alors tombés dans un piège.

Si elle comprend la colère de ses abonnés, elle a tenu à affirmer avoir elle aussi été bernée par la soi-disant entreprise qui l’a abordée.

Sarah Fraisou @Instagram

Sarah Fraisou laisse éclater sa colère

C’est via sa story Snapchat que la jeune femme a pris la parole ce 10 mai 2021. Cette dernière s’est réveillée en colère en découvrant avoir été bernée.

Ce matin je me réveille je vous le dis concrètement énervée. […] Hier je vous ai partagé un truc, je vous ai dit que c’était quelqu’un qui vous aidait pour faire des démarches pour le covid. En fait j’ai reçu des messages et je me suis rendu compte que cette personne-là m’a complètement bernée. Moi-même je me suis fait arnaquer parce que la personne m’a vendu son Snapchat et la démarche qu’elle faisait comme quelque chose de bien mais en fait, c’est une grosse arnaque. Faites attention vraiment, c’est une grosse arnaque.

Sarah Fraisou et ses équipes avaient pourtant vérifié que la demande de la société était légitime mais ils se sont malgré tout fait avoir.

Arnaquer des influenceurs et se faire passer pour un bon samaritain qui veut aider les gens mais qui au final fait encaisser des chèques volés et des trucs comme ça, ça je ne peux pas. Ma communauté, je suis vraiment désolée, ne le contactez pas s’il vous plaît. Je vous en supplie. J’ai fait une grosse erreur de vous partager ses réseaux.

Elle se dit contre le dropshipping

Sarah Fraisou a ensuite affirmé être contre les arnaques du dropshipping. Pour rappel, le dropshipping est une forme de e-commerce. Le site vend aux clients des produits alors qu’ils n’ont pas de stocks. Ils font directement livrer le client par le fournisseur. Cela peut entraîner de nombreux problèmes de service après-vente étant donné que la livraison n’est plus du ressort du site vendeur.

Moi mon but dans ma vie c’est de n’arnaquer personne […] Le dropshipping, j’essaie de vraiment vérifier toutes les sociétés, les sociétés sont françaises. Les trois quart des sociétés avec lesquelles je travaille en partenariat sont des sociétés avec lesquelles je travaille depuis énormément de temps. Ce sont des sociétés avec des stocks en France. Après il y a beaucoup de petites marques qui viennent tous les jours me contacter pour faire de la publicité et si vous saviez le nombre de personnes que je refuse les amis.

A-t-elle déclaré avant d’ajouter :

Je n’ai aucun intérêt et je ne veux pas de cet argent sale. […] C’est pas normal de vouloir arnaquer des gens normaux. De jouer sur une tendance Covid-19 parce que c’est la merde en ce moment. S’attaquer à des gens vulnérables. Il ne faut pas être humain pour faire ça. Tout ça pour de l’oseille mais vous me dégoûtez vraiment.

Sarah Fraisou a tenu à rappeler qu’elle n’était pas née dans la richesse et qu’elle connaît la valeur de l’argent. Elle ne souhaite donc en aucun cas profiter de ses abonnés.

Elle s’est excusée auprès des personnes touchées par cette arnaque et va tenter de faire son possible pour arranger les choses.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :