Mélanight arrêtée par la police : « Ils m’ont demandé si j’avais des stupéfiants »

Mélanight arrêtée par la police : « Ils m’ont demandé si j’avais des stupéfiants »
Mélanight a une nouvelle fois eu affaire à la police pour une raison surprenante et s'est expliquée sur les réseaux sociaux. Découvrez-en plus ci-dessous.

Décidément, Mélanight va devenir une habituée des services de police. Souvenez-vous en mai dernier, elle se faisait dérober son sac à main de grande marque sous ses yeux alors qu’elle se faisait chouchouter dans un salon de beauté. Choquée et en colère, la jeune femme avait pris la parole sur Instagram avant de diffuser des images des caméras de surveillance où l’on voit le malfaiteur à l’œuvre :

Les gars, il vient de m’arriver un truc de ouf ! Mon Birkin, mes clefs, ma carte bleue ! (…) Même les clefs de chez moi, on va me cambrioler. On m’a volée mon sac en live, c’est génial !

Avait-elle expliqué. Et de s’adresser directement à celui qui avait commis le larcin, en des termes bien choisis :

Espèce de clochard, fils de p*te ! (…) Je n’avais pas d’espèces dans mon sac ! Carte en opposition maintenant. À quoi ça sert de l’avoir volé ? Tu vas le revendre sans facture ? Sans certificat ? Meurs avec mon sac, sale voleur !

Mélanie Amar, alias Mélanight
Mélanie Amar, alias Mélanight @ Instagram

Une grosse frayeur pour Mélanight

Quelques jours après sa mésaventure, la volcanique blonde a vécu un moment particulièrement angoissant alors qu’elle était présente à son domicile. Un individu a tenté de s’introduire chez elle à deux reprises, sans essayer de forcer la serrure :

Ça fait deux fois en moins d’une heure qu’on a essayé de rentrer chez moi. Avec la clef ou je ne sais pas quoi, derrière ma serrure à moi. Parce que ma clef bouge toute seule et la serrure elle bouge comme ça. Comme si on essayait de forcer pour rentrer, ça fait deux fois.

A-t-elle raconté à ses abonnés.

Bien évidemment, celle qui a été épinglée sur la Toile pour excès de vitesse s’est empressée d’avertir la police et la société de télésurveillance qui a équipé sa propriété de caméras :

Je ne suis pas très rassurée donc, s’il m’arrive quelque chose, au moins vous êtes au courant de comment ça s’est passé. On attend la police, on attend Verisure, on attend tout le monde.

Mais plus récemment, c’est la police qui est venue trouver Mélanight, pour une raison à laquelle elle ne s’attendait pas.

Une tenue qui dérange

En effet, Mélanie Amar, de son vrai nom, a été arrêtée dans la rue par des policiers pour port de tenue inappropriée. Un échange qu’elle a filmé avec son téléphone et où on l’entend se défendre auprès d’un agent :

C’est mon styliste qui m’a habillée comme ça. Mais je n’avais pas calculé le problème de là à là.

L’ex de Romain Benn portait un vêtement très découvert, qui laissait apparaître une bonne partie de son anatomie. Puis elle a évoqué la chaleur et rapporté la suite de sa confrontation à sa communauté :

Ils m’ont demandé si j’avais des stupéfiants sur moi, j’ai répondu que c’est moi le stupéfiant. Ils m’ont demandé si j’avais bu, j’ai répondu : « Pourquoi vous ne me demandez pas si j’ai mangé ? »

On reconnaît bien là Mélanight, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Elle vient d’ailleurs de le prouver une nouvelle fois en se clashant violemment avec Milla Jasmine par stories interposées. Le torchon brûle entre les deux candidates de télé-réalité depuis que la chérie de Lorenzo aurait préféré couper les ponts avec Mélanight car celle-ci ne serait pas assez populaire sur les réseaux sociaux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,