Les placements de produits des stars de télé-réalité : le business de l’arnaque ?

Les placements de produits des stars de télé-réalité : le business de l’arnaque ?
C'est la polémique qui enfle depuis quelques semaines dans le monde de la télé-réalité. Les placements de produits exercés à outrance par les candidats, est-ce réellement une arnaque ? Bastien Grimal a amorcé la bombe...

est le précurseur de cette polémique ; celle des placements de produits  par les candidats de télé-réalité. Sur Instagram, l’ancien candidat de Secret Story avait poussé un coup de gueule contre cette pratique.

Il dénonçait alors le 12 août dernier le fait que tous ces candidats (la majorité d’entre eux) faisaient cela dans le seul but de s’enrichir, sans vrai bénéfice pour le client. Cette pratique ultra courante et pratiquée avec excès par les participants de la télé-réalité ne vous a sans doute pas échappé.

Le placement de produit, un mauvais plan ?

Alors qu’il travaillait auparavant avec Shauna Events, l’agence de communication incontournable des stars de télé-réalité, Bastien Grimal n’a pas hésité à la pointer du doigt. D’ailleurs cela lui a valu une poursuite en justice de la part de Magali Berdah, à la tête de ce réseau. Il avait alors posté sur ses réseaux :

Vous aussi vous voulez vous faire arnaquer et acheter un produit tout pourri que j’ai même pas testé parce que je dois renvoyer la boite? Allez sur www.blablaevents.com et utilisez mon code promo exclusif BASTOSWITHLOVE pour avoir 20% sur ce beau collier qui ne vaut même pas 1%!

Beaucoup de candidats, qui ont flairé que cela pouvait mettre leur business a mal ont donc vivement critiqué le jeune homme. Mais il en faudra plus pour arrêter ce dernier. Dernièrement c’était d’ailleurs Julien Tanti le Marseillais qui en faisait les frais. Ce dernier promotionnait un kit de blanchiment pour les dents alors qu’il venait de se faire poser des facettes dentaires.

Pour l’ancien candidat de télé-réalité, il s’agit donc de pures arnaques et de faux codes promo pour faire acheter :

Être influenceur, ça veut dire partager ses activités dans la vie de tous les jours. Si on doit partager des produits, ça doit être des produits que l’on utilise dans la vie de tous les jours. Si c’est pas le cas, c’est pas éthique. Au bout de deux semaines, je me suis dit ‘Je suis en train de trahir les gens qui me suivent’, alors j’ai arrêté.

Même si cette dénonciation lui vaut une mise en demeure, ce dernier ironise de la situation et poursuit sa bataille !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,