Kim Glow balance sur la prod des Anges : »J’ai reçu des menaces de mort… »

×
Alors que les langues se délient sur le harcèlement subi par certaines candidates dans l’émission « Les Anges », Kim Glow a décidé de prendre la parole et d’apporter son témoignage.

Angèle Salentino a lancé le mouvement #BoycottLesAnges avec Rawell, Rania, Nathanya et Céline. Son but ? Que les téléspectateurs arrêtent de regarder Les Anges sur NRJ12. La raison ? Elle accuse la production de cette émission de télé-réalité de favoriser le harcèlement et de permettre aux grosses têtes du programme de s’en prendre à une candidate en particulier à chaque saison.

Les témoignages des filles sont troublants et mettent à mal la production de l’émission. NRJ12 est récemment sorti du silence affirmant alors surveiller de près cette affaire et condamner le harcèlement.

LVDA4 : Angèle Salentino se clashe avec Raphaël Pépin et Tiffany !
Angèle a la villa des Anges à dos @NRJ12

Kim Glow apporte sa pierre à l’édifice

Suite à la polémique, Kim Glow, prise pour cible dans une saison précédente des Vacances des Anges, a décidé de prendre la parole via sa story Instagram :

Dans les Marseillais je ne me suis jamais sentie en danger, c’est carré, on se sent vraiment protégé. Même quand il y a des clashs, ils savent arrêter quand il le faut tout ça. Mais dans Les Anges ça va très loin et on n’est pas protégé. En tout cas pour ma part, c’est ce que j’ai ressenti.

a-t-elle d’abord déclaré avant de partager son expérience, dévoilant une incroyable anecdote.

Dans les Vacances des Anges j’ai reçu des menaces de mort de plusieurs candidats. Quand on nous rendait les téléphones le week-end, j’ai réussi à cacher mon téléphone dans le soutien-gorge et a enregistrer, avoir des preuves de ces menaces de mort.

Lorsqu’un candidat s’est alors rendu compte que Kim Glow cachait un téléphone pour avoir des preuves de ce qu’elle subissait, ce dernier est allé le dire à la production qui aurait alors eu une réaction très surprenante.

La prod m’ont fait griller mes deux téléphones. […] Au lieu de me protéger et de prendre les mesures nécessaires, tu ne veux pas que ça sorte et tu veux détruire des preuves en me grillant mes deux téléphones. Je pète un plomb, crise de pleurs, du coup la prod me rachète un nouvel iPhone.

Kim Glow affirme que cela n’est qu’une partie de tout ce qu’elle a pu subir. Elle compte en dire davantage prochainement.

Une autre candidate parle à son tour

Sanaya, candidate trans ayant participé aux Vacances des Anges 2, a elle aussi tenu à s’exprimer sur la toile, apportant son soutien à son amie Rawell. Si elle déclare ne pas avoir été victime de harcèlement durant le tournage, elle a tout de même confié :

Je n’ai jamais vu autant d’inhumanité qu’en tournage.

Selon elle, sa transsexualité l’a aidée à ne pas être la victime des candidats du programme :

Ils avaient peur que ça se retourne contre eux à la diffusion. Ils n’ont pas eu le choix que de m’intégrer parce qu’ils faisaient attention à leur image.

Quoi qu’il en soit, elle déclare ne plus avoir fait de télévision par choix suite à cette expérience :

Si vous ne m’avez pas revue à la télé, ce n’est pas pour rien. C’est malsain.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :