[EXCLU] Marc Blata : Révélations sur l’homme qui accable Carla Moreau !

[EXCLU] Marc Blata : Révélations sur l’homme qui accable Carla Moreau !
Ex-candidat de télé-réalité aujourd’hui reconverti dans toutes sortes de business aux Émirats-Arabes Unis, Marc Blata agite le petit monde des réseaux sociaux avec ses révélations scabreuses. Avant d’enfiler sa casquette de "journaliste chasseur de scoops", l’homme s’est illustré dans d’autres registres, au point d’être aujourd’hui recherché pour des affaires d’escroqueries. Portrait d’un petit Prince séducteur devenu roi des arnaqueurs !

Bavard sur Snap… mais pas en présence de journalistes !

Pas facile d’entrer en contact avec Marc Blata ! L’homme est du genre méfiant ! Il filtre ses mails, ses appels téléphoniques et ses messageries privées sur Insta et Snap. Toutes mes demandes d’interviews sont restées lettres mortes. Craindrait-il les questions de professionnels ? Il faut dire qu’avec les multiples affaires d’escroqueries présumées qu’on lui prête, ce self made man préfère sans nul doute ses monologues en Insta Live que de répondre aux interrogations d’un journaliste désireux de le titiller sur son passé trouble !

« Je gère la communication de Marc ! »

Si Marc ne daigne pas répondre à mes nombreuses requêtes, son épouse Nade, a toutefois trouvé quelques minutes à m’accorder par téléphone :

Cela fait deux ans et demi que nous sommes installés à Dubaï maintenant ! C’est moi qui gère sa communication en quelque sorte !

Nade essaye de m’amadouer d’une voix douce essayant de gagner du temps. Hélas, après plus d’une semaine d’intenses négociations via WhatsApp, impossible de caler une date d’interview avec l’autoproclamé spécialiste de « Croustis » (« scoops », selon le vocabulaire de Marc, NDLR)  ! Problème d’emploi du temps ? Bien probable ! Entre ses activités de trader en crypto-monnaies, agent immobilier, concessionnaire en voitures de luxe, gestionnaire d’une agence de communication, influenceur en drop shipping, et plus récemment « bloggeur-journaliste », ce  « consultant en affaires » (comme l’indique son impressionnant profile Instagram) Marc ne doit plus avoir une minute à lui !

« Je suis un menteur invétéré ! »

Mais alors, qui est donc ce mystérieux « Marc Blata » ? L’homme qui se targue d’avoir révélé l’affaire Carla Moreau à grand renfort de vidéos tapageuses, de scoops nauséabonds et de preuves plus que discutables ? Ce passionné de tatouages et de grosses cylindrées a fait une première apparition discrète sur TF1 dans Confessions Intimes et s’est fait connaître du grand public dans La belle et ses Princes presque charmants, jeu de dating diffusé en 2012 sur W9. De son vrai son nom Marc Oceane Singainy Tevanin, ce beau parleur tient sa tchatche et son charisme de ses parents Réunionnais, plus précisément originaires de Saint-Pierre et Saint-Joseph. Présenté dans l’émission de W9 comme un « menteur invétéré », il n’a cessé tricher et bluffer ses proches pour gravir quatre à quatre « les marches de la gagne » et faire sa place au soleil.

Un business qui rapporte très gros !

Après une courte carrière à la télévision, il s’essaye à la chanson sous une autre identité: Stell. Même échec retentissant ! Son Single Good Day paru en 2014 sera un flop au Top 50. Il épouse alors Nadira Brik Chaouche, plus connue sous le pseudonyme de Nade. Le couple fonde une famille… et une agence de booking. Et c’est désormais dans l’ombre qu’ils s’improvisent agents pour plusieurs personnalités de télé réalité. Secret Story, Les Anges de la télé réalité, les Cht’is, Les Marseillais deviennent les nouvelles idoles de toute une génération. Marc et Nade signent – entre autres – Nabilla ex-Benattia, Ayem Nour et parviennent à convaincre d’autres grands noms du milieu de rejoindre leur catalogue. Chaque semaine, ils organisent séances de photos et dédicaces dans toutes les discothèques de province moyennant de gros cachets… un business très juteux. Une ex-gloire de télé réalité nous raconte:

A l’époque, les patrons de clubs payaient cher pour ces évènements… la plupart du temps, c’était rémunéré en cash ! Les week-end où tu bossais bien, tu pouvais enchainer quatre prestations de suite et te pouvais te faire 6000 euros non déclarés. C’était de l’argent facile ! Tu gagnais du fric, tout en picolant et en t’amusant. Les agents, les patrons de discothèques et les candidats de télé réalité s’en mettaient aussi plein les poches. C’était la belle époque avant que le fisc ne mette son nez ne découvre se petit business !

Disparus… avec la caisse !

Marc et Nade faisaient tourner plusieurs starlettes de la TNT aux quatre coins de l’hexagone. Un business florissant. Les dates étaient calées des semaines à l’avance  Et puis, un jour, plus rien ! Injoignables ! Notre source se souvient :

Ils étaient un peu comme un grand frère et une grande soeur. On s’appelait tous les temps, on voyageait avec eux, on empruntait les transports à leurs cotés, nous dormions dans les mêmes hôtels… et ils ont brusquement disparus des radars ! Marc et Nade se sont volatilisés du jour au lendemain ! Ils se sont barrés avec tout notre pognon !

Un traumatisme dont ce candidat peine encore à se remettre. Pour StarMag il se remémore cet épisode très douloureux :

Je n’ai jamais pu récupérer mon argent !

Amer, il se souvient des sales combines des « Bonnie & Clyde » de la télé réalité et de leurs étranges connections avec une certaine presse:

Ils ont même trahi leurs plus grosses clientes en balançant des infos confidentielles et privées aux journalistes. Ils sont prêts à tout pour l’argent ! Ils me dégoutent !

Pour vérifier les dires de ce candidat, nous avons tenté d’entrer en contact avec la jeune femme en question. Réaction épidermique de cette dernière :

Je ne veux pas entendre parler d’eux ! Ne vous avisez pas de me rappeler pour me demander des infos à leur sujet. Moins on m’en parle, mieux, je me porte !

Un nouveau « coup » au Maroc ?

Les escroqueries, Marc et Nade en aurait monté à foison ! Au point de ne plus pouvoir remettre un orteil sur le territoire national ! Notre source est formelle :

Il ne peuvent plus revenir en Métropole sous peine de se retrouver derrière les verrous !

Selon nos informations, ils auraient récidivé en 2015… mais au Maroc cette fois ! Un intime du couple nous raconte:

Nade aurait tenté de se faire passer pour la directrice artistique du chanteur Stromaé en proposant un faux contrat de spectacle à un restaurant marocain. Contrat en échange duquel le chanteur belge devait se produire l’établissement. Mais « le coup » a capoté au dernier moment et l’homme de paille qui devait récupérer le cachet du faux Stromae pour le couple a été arrêté à l’aéroport de Marrakech !

Depuis cette fâcheuse affaire, les autorités marocaines aurait émis un avis de recherche international contre la ressortissante française. Depuis ce dernier couac le couple aurait changé de fusil d’épaule et se serait spécialisé dans des fraudes « moins risquées » sur le digital.

Arnaques à gogo sur Internet !

Alors de quoi vivent exactement Marc et Nade à Dubaï dont les nombreuses vidéos postées sur les réseaux sociaux dévoilent d’évidents signes extérieurs de richesse ? Il ne suffit que de quelques clics sur les moteurs de recherches pour se faire une idée de leurs sources de revenus. Nombre de vidéos circulent sur les arnaques présumées de Marc Oceane Singainy Tevanin, et de sa femme Nadira Brik Chaouche. Sur la plateforme YouTube, par exemple, on ne compte plus les témoignages de victimes présumées.

Fausses loteries, arnaques à l’assurance, les témoignages de victimes se multiplient et mettent en garde les personnes qui pourraient être tentées de faire affaire avec le couple.

Féru de sorcellerie

Avant de se vanter d’avoir révélé l’affaire Carla Moreau, Marc Blata, n’en était pas à son premier coup d’essai ! Il avait déjà sorti d’autres scandales présumés mêlant télé réalité et sorcellerie. En août dernier, il accusait déjà Ayem Nour – ex-animatrice d’NRJ12 et ex-associée de Magali Berdah – d’avoir pratiqué des rites occultes, sur le père de son fils, l’homme d’affaires Vincent Miclet.

Un mystérieux réseau d’informateurs

Reste à savoir qui abreuve Blata en infos à l’heure où tous les projecteurs se braquent désormais sur l’agence d’influenceurs Shauna Events, suspectée d’entretenir d’étranges liens avec le cabinet de la voyante Danae ! Magali Berdah a-t-elle passé des contrats avec ses influenceurs et cette sulfureuse médium marseillaise ? La patronne de Shauna Events jure avoir refusé plusieurs sollicitations de Danae qui réclamait ses services. Pourtant, les poulains de Shauna Events ont bien été filmés et rémunérés  comme le révèlent plusieurs vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures;

Restez connectés à StarMag, d’autres savoureux « croustis » comme on les aime et révélations et exclusives, à suivre, ces prochaines heures !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , , ,