Aurélie Dotremont : l’un de ses ex de télé-réalité « touché » par son évolution

Aurélie Dotremont : l’un de ses ex de télé-réalité « touché » par son évolution
Gabano, l’un des nombreux ex d’Aurélie Dotremont vient de s’exprimer sur leur relation lors d’un entretien accordé au YouTubeur Sam Zirah.

Très amoureuse, Aurélie Dotremont vient de dévoiler le compte Instagram de son nouveau compagnon, Dylan Grenier. En couple depuis plus de 6 mois, les tourtereaux semblent vivre une belle romance qui aurait beaucoup apaisée la jeune femme. Mais avant de connaître les joies d’une histoire simple, la jolie brune a partagé la vie de nombreux hommes. Parmi eux, Gabano, qui s’est récemment confié à Sam Zirah sur leur relation :

Une ex, c’est un bien grand mot ! Aurélie Dotremont je l’aime beaucoup, on a eu un mini-flirt au Maroc quand on était parti en vacances… On s’était surtout bien entendus.

A-t-il précisé avant d’évoquer l’actualité de la jeune femme.

« On la sentait un peu fragile, je comprends pourquoi »

Désormais influenceur, Gabano a réagi à la parution du livre autobiographie d’Aurélie Dotremont. Dans cet ouvrage, la jeune femme évoquait le meurtre de sa soeur et la condamnation de son beau-père pour ce crime horrible. Très ému de découvrir la véritable histoire de son ex, le fan de sport a lancé :

J’ai vu, c’est très touchant ce qu’elle a fait. Je l’ai même vue à la télé dans Crimes, ça m’a beaucoup touché. Il y a plein de choses que je ne savais pas et du coup je la vois différemment. On sentait qu’il y avait quelque chose, qu’elle avait un passé tout de même. On la sentait un peu fragile, et maintenant je peux comprendre pourquoi. C’est vrai que quand on a pas tous les éléments c’est pas facile de connaître vraiment la vie des gens. J’espère que ça lui a fait du bien.

Pour conclure, le beau brun a évoqué la transformation physique de son ex :

Elle a été toujours été très jolie, mais je préfère les filles avec des formes… Elle est passée par la case chirurgie, c’est peut-être ça.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :