Anaïs Camizuli vit dans la peur : Une fan déséquilibrée menace de kidnapper sa fille

Anaïs Camizuli vit dans la peur : Une fan déséquilibrée menace de kidnapper sa fille
Depuis plus de 7 ans, Anaïs Camizuli fait face aux menaces d’une fan déséquilibrée qui, désormais, souhaite toucher la candidate en plein cœur en ciblant sa fille. Anaïs Camizuli partage son histoire dans le but d’être enfin entendue par la justice.

C’est en 2013 qu’Anaïs Camizuli se fait connaître du grand public en remportant la saison 7 de Secret Story sur TF1. La jeune femme a alors gagné une visibilité importante qui, malheureusement, n’a pas apporté que du bon. En effet, parmi les fans que la jolie brune a pu gagner grâce à sa victoire dans la maison de secrets, une fan s’est révélée être déséquilibrée.

Je vis dans la peur, j’y pense constamment.

a-t-elle alors déclaré à Jeremstar pour sa chaîne Youtube. La fan en question menace désormais de kidnapper Kessi, la fille de 19 mois d’Anaïs Camizuli.

Anaïs Camizuli @Instagram

Un harcèlement qu’elle doit subir depuis plusieurs années

Ça a commencé à ma sortie de Secret Story, 13 septembre 2013. Elle souhaitait une photo avec moi. […] Jusque-là tout va bien.

A raconté Anaïs. Cependant, par la suite, la fan l’a suivie jusqu’en Belgique où elle a réussi à trouver son adresse.

Je l’ajoute sur Insta et je vois qu’elle publie une photo de la résidence où j’habitais à l’époque. Elle note en légende : ‘Ma nouvelle résidence’. Elle me dit : ‘T’as vu, on est voisine’. Elle avait juste trouvé où je vivais. Elle n’a jamais habité ma résidence. Je la croisais dans le garage, devant la résidence. Elle était partout où j’étais.

La fan est même allée jusqu’à se faire passer pour la mère d’Anaïs Camizuli auprès de son opérateur téléphonique pour récupérer la carte SIM de la candidate.

Chez elle, la fan avait des photos privées d’Anaïs Camizuli, lorsqu’elle était enfant, rangées dans une boite, ainsi que des courriers au nom de sa mère. Malgré une première plainte et un procès, la fan est ressortie sans aucune condamnation.

Ils prennent au sérieux une fois qu’il y a un drame.

Déplore alors Anaïs.

Suite à cette plainte, la fan en question se serait calmée avant de revenir en force une fois Anaïs Camizuli devenue maman.

Une menace qui ne passe pas

En mars 2020, cette fan revient la contacter sur les réseaux sociaux en lui disant alors :

Je t’écris parce que j’ai des photos de ta fille, des photos de la crèche. […] J’ai l’adresse de la crèche de ta fille et tu sais très bien de quoi je suis capable.

La fan lui a donné toutes les informations, allant même jusqu’à révéler savoir qu’Anaïs avait parlé d’elle à la crèche de sa fille pour avertir les employés de ne jamais donner sa fille à cette personne. La fan avait même postulé à cette crèche dans le but de se rapprocher de la fille d’Anaïs.

Épuisée, même si désormais elle se sent un peu plus en sécurité là où elle vit désormais, Anaïs ne peut pas s’empêcher de faire dormir sa fille avec elle de peur de ne plus la retrouver dans son lit au matin.

La justice il faut qu’elle se réveille. Vivre comme ça, je ne peux plus.

Anaïs Camizuli affirme qu’elle n’est pas la seule à subir cela de la part de cette personne et qu’une autre personnalité, qui souhaite rester anonyme, est également dans ce cas.

Anaïs Camizuli affirme que la fan en question souhaite plaider la folie ce qui a repoussé le procès au moins de juin.

Si au mois de juin, elle s’en sort indemne, je vais dire son nom et son prénom. Je vais faire un bordel. Je ne donne le droit à personne de kidnapper mon enfant.

a-t-elle déclaré.

On souhaite que la justice fasse le nécessaire pour que les personnes harcelées par cette fan puissent retrouver la paix.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :