Friends : David Schwimmer confie s’être battu pour avoir plus de diversité dans la série

Friends : David Schwimmer confie s’être battu pour avoir plus de diversité dans la série
De nombreuses années après la fin de Friends, la série continue de faire parler d’elle. Aujourd’hui, David Schwimmer, qui interprétait Ross Geller, a fait d’étonnantes révélations en dévoilant son combat en faveur de la diversité à la télévision.

Si un retour de la série culte n’est pas prévu, les ex-stars de Friends ont encore beaucoup de choses à dire sur la série qui les a révélés au grand public. C’est notamment le cas de David Schwimmer, alias Ross Geller ! Dans un entretien accordé à The Guardian, l’acteur de 53 ans, s’est confié sur le manque de diversité dans la série et explique comment il a tenté de remédier à ça.

Peut-être qu’il y aurait dû avoir un Friend entièrement afro-américain ou asiatique. J’étais bien conscient du manque de diversité et j’ai fait campagne pendant des années pour que Ross sorte avec des femmes de couleur.

Et cela a marché ! En effet, son personnage est sorti avec une Asiatique, Julie, pendant plusieurs épisodes de la saison 2. Dans les saisons 9 et 10, Ross Geller entretenait également une relation amoureuse avec une Afro-américaine, Charlie !

L’acteur a également répondu aux critiques des plus jeunes spectateurs. En effet, les personnes qui ne découvrent la série que maintenant trouvent le shoz parfois sexiste et homophobe.

Je m’en fiche. La vérité, c’est aussi que la série a été révolutionnaire en son temps pour la façon dont elle a traité les relations sexuelles si désinvoltes, les relations sexuelles protégées, le mariage et les relations homosexuelles. Le pilote de la série mettait en scène la femme de mon personnage qui l’a quitté pour une femme. Il y a eu ensuite le mariage de mon ex et de sa femme, auquel j’ai assisté.

« Il y avait des choses inappropriées et insensibles »

David Schimmer a enfin conclu cet entretien en dévoilant ce qui fait la force de la série culte selon lui :

Je pense qu’une grande partie du problème aujourd’hui dans de nombreux domaines et qu’on ne prend pas en compte le contexte ni l’époque. Il faut voir les choses du point de vue de ce que la série essayait de faire à l’époque. Je suis la première personne à dire qu’il y avait des choses inappropriées et insensibles, mais j’ai l’impression que notre baromètre était plutôt bon à l’époque. On était déjà vraiment en phase avec les questions sociales et les questions d’égalité.

Un acteur engagé !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :