Prince Harry, un homme « déconnecté » ? Sa biographe le tacle !

Prince Harry, un homme « déconnecté » ? Sa biographe le tacle !
Autrefois admirative du Prince Harry, la biographe Angela Levin ne l’est plus du tout et l’a bien fait savoir à nos confrères du Sunday Telegraph. On vous dit tout !

L’image du Prince Harry n’a cessé d’évoluer dans les mentalités. Un coup Prince charmant, un coup Prince rebelle, il a désormais droit à un autre qualificatif de la part de certaines personnes depuis qu’il semble suivre à la lettre les demandes de son épouse Meghan Markle.

Pour rappel, c’est depuis qu’il est avec la jeune femme, mère de son enfant Archie, que Prince Harry a décidé de renoncer à ses fonctions royales avec sa compagne. Cette décision n’a, bien évidemment, pas manqué de faire parler.

Meghan Markle : comment sa fausse-couche a renforcé son couple avec Harry
Meghan Markle et le prince Harry @AFP

Une biographe déçue

C’est dans les colonnes du Sunday Telegraph qu’Angela Levin, biographe qui avait suivi le Prince plusieurs mois avant de faire paraître sa biographie en 2018, s’est exprimée. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle semble déçue du chemin pris par le jeune homme.

Selon elle, sa femme l’a rendu « docile » et il « s’efface » derrière elle. Elle est allée plus loin en déclarant que Prince Harry a fait une croix sur sa « vie d’homme d’action pour devenir un bienfaiteur farfelu ».

Markle s’est épanouie dans sa Californie natale, Harry, quant à lui, est devenu l’ombre du prince que j’ai connu une fois autrefois. Bien sûr, il ne serait pas le premier homme à être fasciné par une belle femme avec un objectif différent qu’il adopterait ensuite comme étant le sien.

a-t-elle ajouté.

Elle a notamment noté la manière dont le Prince Harry a changé d’accent. Pour rappel, ce dernier a quitté l’Angleterre pour les États-Unis que sa femme voulait tant retrouver.

Elle se range du côté de la famille royale

Angela Levin s’est ensuite moquée de la phrase que ne cesse de répéter le couple qui est la suivante : « L’amour l’emporte ».

A cela, elle a rétorqué :

Je ne pense pas que les membres seniors de la famille royale aient ressenti beaucoup de cet amour au cours des 12 derniers mois.

D’après son analyse, le Prince Harry semble « déconnecté ». C’est l’impression qu’elle a pu avoir en le voyant se cacher dans son manoir de plusieurs millions de dollars en Californie durant la pandémie alors qu’autrefois, il « excellait à donner de l’espoir et de la force aux gens ».

Enfin, concernant la demande de prolongation de 12 mois du fameux Megxit du Prince Harry, Angela Levin déclare :

Sa famille et tous les privilèges que cela implique lui manquent peut-être. Ou peut-être se rend-t-il simplement compte que la royauté est éternelle, mais pas la célébrité…

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :