Mort de George Floyd : Meghan Markle sort de son silence dans un discours poignant

Mort de George Floyd : Meghan Markle sort de son silence dans un discours poignant
Meghan Markle a décidé de prendre la parole sur le racisme et les violences policières suite à la mort de George Floyd.

Le terrible décès de George Floyd a révolté, et à juste titre. Sur la vidéo de ses derniers instants vécus le 25 mai 2020, nous pouvons le voir étouffer à cause d’un policier agenouillé sur son cou à Minneapolis, dans le Minnesota aux États-Unis. Depuis le décès de cet afro-américain, père de famille, dans de telles conditions, les manifestations ne cessent de s’enchaîner pour dénoncer les violences policières et le racisme ambiant.

De nombreuses célébrités sont sorties du silence et c’est désormais au tour de Meghan Markle de prendre la parole sur ce sujet.

Ce souvenir gravé dans sa mémoire

C’est via une vidéo diffusée par The Telegrah que Megan Markle s’est exprimée à cœur ouvert :

La vie de George Floyd importait et la vie de Breonna Taylor comptait et la vie de Philando Castile comptait et la vie de Tamir Rice comptait… et il en était de même pour tant d’autres personnes dont nous connaissons les noms.

La mère d’Archie, qui se dit « dévastée », a réalisé qu’il était finalement important de prendre la parole :

Je ne savais pas trop ce que je pouvais vous dire. Je voulais trouver les bons mots (…) Et j’ai réalisé que la seule mauvaise chose à dire est de ne rien dire.

La femme du Prince Harry s’est également souvenue des émeutes de Los Angeles en 1992 après le passage à tabac de Rodney King.

J’avais 11 ou 12 ans au moment de ces émeutes déclenchées par un acte raciste (…) Je me souviens du couvre-feu et je me souviens que je me suis précipitée chez moi et sur le chemin pour rentrer chez moi, j’ai vu des cendres tomber du ciel, j’ai senti de la fumée (…) Je me souviens avoir vu des hommes à l’arrière d’une fourgonnette tenant des fusils.

Elle affirme que ce sont des « souvenirs qui ne disparaissent pas. »

Meghan Markle, victime de racisme

Fière de ses origines, Meghan Markle, dont la mère est afro-américaine, avait déjà parlé du racisme en 2012 dans une vidéo retrouvée par People.

Je suis biraciale. La plupart des gens ne savent pas quel est mon métissage, et pendant une grande partie de ma vie, j’ai voulu me faire discrète.

Meghan Markle avait également ajouté :

Certaines insultes ou blagues très offensantes que j’ai entendues, cela m’a juste frappée de manière très forte. […] Je suis vraiment fière de mon héritage des deux côtés, je suis vraiment fière d’où je viens. (…) Quand je vois l’état de notre pays aujourd’hui, et certainement du monde, je veux que les choses s’améliorent.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :