Meghan Markle et prince Harry, leur nouvelle décision prouve qu’ils tirent un trait sur le Royaume-Uni

Meghan Markle et prince Harry, leur nouvelle décision prouve qu’ils tirent un trait sur le Royaume-Uni
Meghan Markle et le prince Harry ont démissionné de leurs fonctions royales et continuent de prendre leurs distances avec Buckingham Palace. Leur nouvelle décision prouve qu’ils ne sont pas prêts de revenir au Royaume-Uni.

C’est un nouveau choc pour la famille royale ! Meghan Markle et le prince Harry ont décidé de se séparer de 15 membres de leur personnel britannique. De plus, le couple ferme définitivement son bureau à Buckingham Palace. Cela est une preuve de plus que les Sussex en ont fini avec la vie royale.

Le Daily Mail explique :

C’est le signe le plus sûr à ce jour que le couple et leur fils Archie ne retourneront probablement jamais au Royaume-Uni pour y vivre.

Le duc et la duchesse de Sussex auraient annoncé leur décision à leurs employés le mois dernier. La plupart d’entre eux négocient actuellement leurs indemnités de départ. Ils sont les « dernières victimes de la décision explosive de Harry et Meghan ».

Une source du Mail affirme :

Compte tenu de leur décision de prendre du recul, un bureau au palais de Buckingham n’est plus nécessaire. Alors que les détails sont encore en cours de finalisation et que des efforts sont faits pour redéployer des personnes au sein de la maison royale, malheureusement, il y aura des licenciements.

Un nouveau coup dur pour la Reine

Au début du mois de janvier, Meghan Markle et le prince Harry annonçaient qu’ils démissionnaient de leurs fonctions royales. Le couple souhaite désormais vivre en Amérique du Nord et être financièrement indépendant. Elizabeth II aurait été dévastée par la nouvelle. La reine aurait alors tout tenté pour dissuader son petit-fils de prendre une telle décision.

Cependant, le prince Harry semblait déterminé à tourner la page de sa vie royale. En fermant leur bureau de Buckingham Palace, les Sussex semblent définitivement tirer un trait sur la monarchie. Cela est sûrement un nouveau coup de massue pour Elizabeth II qui risque de ne pas beaucoup voir son arrière petit-fils, Archie.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,