Meghan Markle : Candidate à la présidence des États-Unis dans les dix prochaines années ?

Meghan Markle : Candidate à la présidence des États-Unis dans les dix prochaines années ?
Meghan Markle pourrait se présenter à la présidence des États-Unis ! C'est du moins ce qu'affirme Tom Bower, auteur d'une biographie sur l'épouse du prince Harry.

Meghan Markle à la présidence

Meghan Markle pourrait se présenter à la présidence des États-Unis dans les dix prochaines années. Après Donald Trump, pourquoi pas Meghan Markle ? Depuis quelques années, les célébrités s’investissent de plus en plus en politique. Déjà très engagée dans diverses causes, il se pourrait bien que l’épouse d’Harry décide un jour de s’attaquer à la présidence des Etats- Unis. C’est en tout cas ce dont est persuadé Tom Bower, actuellement en pleine rédaction de la biographie de Meghan Markle.

Depuis qu’ils ont décidé de quitter l’Angleterre et leurs fonctions royales, le prince Harry et Meghan ne cessent de faire parler d’eux. Apparitions télévisées, déclarations choc, le couple multiplie les révélations contre la famille royale britannique. Depuis, le fossé ne cesse de se creuser entre le couple et la monarchie royale.

Alors que le prince Harry est en pleine promotion de ses mémoires, qui devraient sortir en 2022, un autre livre va certainement faire parler de lui : une biographie non autorisée sur Meghan Markle.

 Prince Harry and Meghan Markle
Prince Harry et Meghan Markle

Selon l’ouvrage, toujours en cours de rédaction, l’épouse du prince Harry pourrait bien avoir de très grandes ambitions. Après une carrière d’actrice et ses fonctions au sein de la famille royale d’Angleterre, la maman d »Archie et Lilibet pourrait maintenant viser la politique. C’est ce qu’affirme l’auteur du livre, ex-reporter de l’émission Panorama de la BBC et biographe. Il en est convaincu, Meghan rêve bien de Maison-Blanche et de Bureau ovale.

Elle qui a su séduire la famille royale, convaincra-t-elle les puissants de Californie de promouvoir ses ambitions politiques au Sénat – et peut-être au-delà – en se servant de son amitié avec la vice-présidente américaine Kamala Harris, et en usant de celle des Obama ? Bien que sa rhétorique politique soit squelettique et que sa peau soit sensible à la critique, c’est sûrement la prochaine étape de sa croisade pour le Bien.

Une femme ambitieuse

À en croire Tom Bower, Meghan Markle aurait donc de fortes ambitions et un plan tout tracé. Le journaliste d’investigation en est certain. L’épouse du prince Harry attend simplement le bon moment pour tenter de lancer sa carrière politique. Persuadée qu’elle bénéficie des soutiens suffisants, il affirme qu’elle pourrait briguer un mandat de sénatrice avant de viser la présidence dans les dix prochaines années.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :