La reine Elizabeth II contrainte de se serrer la ceinture… à cause de la crise liée au coronavirus

La reine Elizabeth II contrainte de se serrer la ceinture… à cause de la crise liée au coronavirus
La crise liée au coronavirus frappe tout le monde... même la reine Elizabeth II. En effet, un proche de la souveraine l'a mise en garde sur ses dépenses futures.

La crise liée au coronavirus touche tout le monde… même la reine Elizabeth II. Confinement oblige, la souveraine a trouvé refuge au château de Windsor. Mais elle a également été contrainte de fermer les portes de ses différents palais aux visiteurs… et ce, jusqu’à nouvel ordre. Une décision lourde de conséquences pour ses finances, comme le révèle The Sun.

Le journal révèle que Lord Chamberlain Earl Peel, le plus haut fonctionnaire qui travaille pour la famille royale, a mis en garde la grand-mère du prince Harry et du prince William. Ainsi, il lui a fait savoir, via e-mail, qu’elle allait devoir revoir son budget à la baisse. Et pour cause : ces pertes représenteraient la somme de 17.8 millions de livres… ce qui équivaut à un tiers du budget annuel de la famille royale.

« Toutes les dépenses ont été interrompues »

Comme le souligne Lord Chamberlain Earl Peel, la crise n’a épargné personne… pas même la reine Eilzabeth II et ses proches. Ainsi, il aurait pris immédiatement des décisions drastiques. En effet, il aurait annoncé à la souveraine :

De nombreux projets ont été interrompus et toutes les dépenses, sauf les dépenses essentielles, ont été suspendues. Un gel du recrutement a été mis en place et aucun nouveau poste ne sera à pouvoir à moins qu’il existe une analyse de rentabilité très claire.

Et de conclure :

Nous devons prendre en compte qu’il pourrait encore s’écouler plusieurs semaines, voire des mois, avant de pouvoir reprendre nos activités comme d’habitude.

En attendant que les affaires reprennent, un seul mot d’ordre : économies !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :