Ernst August de Hanovre : Condamné à de la prison, il s’insurge et écrit à un ministre

Ernst August de Hanovre : Condamné à de la prison, il s’insurge et écrit à un ministre
Condamné à une peine de prison pour des faits de violence envers des policiers et sur son personnel, l'époux de Caroline de Monaco a contacté la ministre autrichienne de la justice pour lui faire part de son indignation.

Le 23 mars dernier, Ernst August de Hanovre a été condamné à 10 mois de prison avec sursis pour avoir frappé des policiers et maltraité des membres de son personnel au mois d’août 2020. L’époux de Caroline de Monaco avait été arrêté dans son pavillon de chasse situé à Grünau im Almtal, en Haute-Autriche.

Placé 48 heures en garde à vue, il avait ensuite été assigné à résidence. Mais le prince rejette violemment le jugement du tribunal autrichien. Furieux, il a décidé d‘écrire à la ministre de la justice de son pays.

Une interdiction de résidence qui ne passe pas

S’il s’attendait à écoper de plusieurs mois de prison avec sursis, Ernst August de Hanovre a également été interdit de séjour dans sa propriété de Grünau im Almtal. Le journal Bild révèle que cette décision est insupportable pour le sexagénaire.

Der Standard rapporte que le papa de la fille cadette de Caroline de Monaco aurait été très choqué à l’annonce du verdict. Il a donc décidé de faire appel non sans avoir pris soin de rédiger une importante missive.

Ernst August de Hanovre : Condamné à de la prison, il s'insurge et écrit à un ministre
Le pavillon de chasse d’Ernst August de Hanovre @K.Fellner

Un courrier adressé à la ministre de la justice

Furieux de devoir quitter son pavillon de chasse, Ernst August de Hanovre a aussitôt écrit à Alma Zadić, la ministre de la justice autrichienne. Dans sa lettre, le prince dénonce sa condamnation qu’il juge abusive. Il se dit également « indigné » d’avoir été traité comme un citoyen lambda et que ses titres de noblesse n’aient pas été pris en compte.

Ernst August de Hanovre : Condamné à de la prison, il s'insurge et écrit à un ministre
Ernst August de Hanovre @DR

Des excuses durant le procès

Tout au long de son procès, Ernst August de Hanovre a reconnu ses torts. S’il a plaidé non coupable, le prince regrette tout de même « ce qu’il s’est passé » et est prêt à « couvrir les dommages ». Il avoue néanmoins ne pas se souvenir du déroulement des faits. Alcoolique, l’époux de Caroline de Monaco se bat avec ses démons depuis de nombreuses années.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :