6 millions d’euros proposés au prince Andrew pour prouver son innocence dans le scandale Epstein

6 millions d’euros proposés au prince Andrew pour prouver son innocence dans le scandale Epstein
Un journaliste américain a offert près de 6 millions d’euros au prince Andrew en échange d’un passage devant le détecteur de mensonges. Cela permettrait au prince de s’innocenter dans le scandale Epstein où il est accusé d’avoir abusé sexuellement de mineures.

Il avait disparu de la scène publique depuis novembre 2019 en raison de ses liens avec Jeffrey Epstein, milliardaire américain à la tête d’un vaste réseau de prostitution de mineures.

Prince Andrew, Jeffrey Epstein @ New Licensing MEGA
Prince Andrew, Jeffrey Epstein @ New Licensing MEGA

Le prince Andrew faisait depuis profil bas puisqu’il est accusé d’avoir profité de ce réseau et d’avoir couché avec des jeunes filles mineures qui en étaient les victimes. Il a bien tenté de se défendre en accordant un entretien à la BBC mais il s’y est très mal débrouillé. À un point tel que ce dernier a précipité sa mise en retrait de la famille royale.

Une offre financière en échange d’un passage au détecteur de mensonges

Le FBI qui aimerait fort interroger le prince sur ses rapports avec Jeffrey Epstein a déclaré en janvier 2020 qu’Andrew, malgré ses affirmations, n’avait « fourni aucune coopération ». Les funérailles du prince Philip ont donné l’occasion de revoir le prince Andrew en public.

Et cette occasion a ravivé l’intérêt autour de l’implication du duc d’York dans le scandale Epstein. À un point tel qu’un journaliste américain, Ian Halperin, a fait une proposition très sérieuse au prince le 18 avril. Soit le lendemain des obsèques du prince Philip. C’est Page Six qui a rapporté cette information :

Je lui propose de se blanchir de tout soupçon en acceptant un test polygraphique avec un examinateur de renommée mondiale. Je donne à Andrew une chance de rétablir son nom (…). S’il réussit, mon groupe d’investissement lui donnera 5 millions de livres.

Pas de réponse du prince Andrew pour le moment

La somme correspond précisément à 5,7 millions d’euros. Ian Halperin a expliqué faire cette proposition en raison d’un critère précis. Il appartient ainsi à un groupe d’investissement global déterminé a « arrêter le trafic sexuel d’enfants ».

Au vu de son manque de coopération avec toutes les autorités judiciaires, on imagine mal le prince Andrew, soigneusement protégé par la Couronne, se plier à l’exercice d’un détecteur de mensonges qui pourrait révéler son stress et ses mensonges probables dans toute cette histoire ! On espère que la somme proposée sera réinvestie dans des actions plus concrètes contre le trafic d’enfants.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :