Yannick Noah touché par une maladie mortelle, il sort du silence et se veut rassurant

Yannick Noah touché par une maladie mortelle, il sort du silence et se veut rassurant
Coup dur pour Yannick Noah qui s’est récemment confié à sa communauté au sujet du paludisme. L’ancien sportif a contracté cette maladie mortelle mais apporte de bonnes nouvelles.

Si Yannick Noah est une star en France, c’est au Cameroun qu’il a décidé de retourner pour y vivre sa vie. L’ancien tennisman y semble très heureux, lui qui souhaitait retourner sur la terre sur laquelle il a grandi.

Je suis parti d’ici j’avais 12 ans. Donc j’étais un petit môme. Je jouais au tennis (…) et en fait, je suis parti 48 ans. Je revenais de temps en temps et là tout d’un coup j’ai eu comme un appel.

Avait-il confié à Brut.

Yannick Noah prêt à retrouver l'amour ? Sa réponse très claire
Yannick Noah @FranceTélévisions

Il met en garde contre le paludisme

Au Cameroun, une maladie potentiellement mortelle, est encore très répandue : le paludisme. Souhaitant mettre à profit sa notoriété, Yannick Noah n’a pas hésité à en parler sur les réseaux sociaux, afin de sensibiliser les gens.

C’est ce 2 juin 2022 qu’il a confié avoir été touché par le paludisme. Heureusement, il a rapidement rassuré ses abonnés en confiant s’être complètement rétabli. Il précise cependant :

J’espère qu’il n’y aura pas de rechute.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yannick Noah (@yannicknoah)

Il a pu compter sur le soutien de ses abonnés qui n’ont pas manqué de lui apporter beaucoup de courage face à cette épreuve.

Chef de village au Cameroun

Brut a pu suivre Yannick Noah dans son village d’Etoudi où il a une place très importante.

Je suis patriarche de ce qu’était un village, et maintenant c’est un des quartiers de Yaoundé.

a-t-il déclaré, content de retrouver l’endroit dans lequel il a grandi et où sa mère était alors professeure de français.

Son ancienne chambre est d’ailleurs aujourd’hui devenue une salle de classe pour les CM2. Il sent désormais que son destin est de protéger sa terre, qui est également celle de ses ancêtres. Il souhaite être dans la transmission, notamment pour ses enfants et ses petits-enfants.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :