Wejdene : la chanteuse répond à ses détracteurs dans son dernier single

Wejdene : la chanteuse répond à ses détracteurs dans son dernier single
Serait-ce là le nouveau tube de l'été sur fond de revanche ? Wejdene vient de dévoiler le clip de son dernier single, intitulé "Re", et dans lequel elle répond à ses détracteurs. Découvrez-en plus ci-dessous.

C’est en 2020 que Wejdene se fait connaître du grand public, grâce aux réseaux sociaux. En effet, la vidéo de sa chanson Anissa, publiée sur son compte TikTok, a été visionnée par des milliers d’utilisateurs et lui permettra d’accéder à la notoriété. Le titre sera qualifié disque d’or, puis de platine, seulement un mois après sa sortie.

Après avoir signé chez le label Caroline, Wejdene sort son premier album, 16, en septembre 2020. L’année suivante, l’opus est réédité et compte des morceaux inédits, en collaborations avec les rappeurs Jul et Hatik.

Wejdene
Wejene @ Instagram

Un succès qui dérange ?

Depuis, celle qui a longtemps laissé planer le mystère sur son âge fait partie des artistes prolifiques de la nouvelle scène française. Après La Meilleure, chanson dans laquelle elle dénonçait le harcèlement scolaire, Wejdene a fait son retour le jour de la Fête nationale avec un nouveau single, intitulé Re. Un morceau au rythme entraînant qui pourrait bien devenir le tube de l’été.

C’est en Guadeloupe que la chanteuse a choisi de tourner le clip de son dernier single, comme on peut le voir sur les photos qu’elle a postées sur la Toile il y a quelques jours. Seulement, cette initiative lui a valu de vives critiques, notamment à cause de sa posture. Mais apparemment, Wejdene était déjà prête à encaisser les commentaires négatifs.

« Ils voulaient m’éteindre »

Dans les paroles de Re, Wejdene évoque les critiques constantes dont elle fait l’objet. Ce qui ne semble toutefois absolument pas la déstabiliser ou lui faire perdre confiance en elle :

Ils voulaient m’éteindre, du coup, on est repartis
J’aime pas les problèmes, tes problèmes, c’est pas mon souci

Chante-elle dans l’un ses couplets.

Attaquée sur Twitter, la jeune femme, qui vient de fêter ses 18 ans, avait déjà répliqué à ceux qui lui reprochaient de se forcer à se cambrer devant l’objectif :

Majeure et vaccinée. Personne ne me dicte mes choix et ça, depuis le début. Rien ne sert de mettre mes actions sur le dos d’une tierce personne. Débat clos.

Et d’expliquer qu’elle souffrait d’une déviation de la colonne vertébrale depuis sa jeunesse :

PS : j’ai une scoliose depuis mes 12 ans. Vu que bientôt, on devra présenter notre carnet de santé ici.

Une justification qui n’a pas vraiment convaincu les internautes, nombreux à se moquer sur le célèbre réseau social. On a ainsi pu lire :

Elle est clairement en train d’utiliser une maladie qu’elle n’a absolument pas, pour justifier le fait qu’elle montre son c*l tordu sur Internet.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :