Wejdene : Elle ne connaît pas Henri Salvador et le confond avec un footballeur !

Wejdene : Elle ne connaît pas Henri Salvador et le confond avec un footballeur !
Sur le plateau des Enfants de la télé, Wejdene a fait éclater de rire Laurent Ruquier en révélant qu'elle ne connaissait pas Henri Salvador. Elle pensait que c'était un joueur de foot.

Invitée des Enfants de la télé ce dimanche 21 février, Wejdene a a fait éclater de rire Laurent Ruquier en révélant qu’elle ne connaissait pas Henri Salvador. Pire même, la chanteuse pensait qu’il s’agissait d’un joueur de football. La rédaction de StarMag va vous expliquer ce qu’elle a exactement dit.

Wejdene : Elle fait une bourde chez Laurent Ruquier
Wejdene

Wejdene prend Henri Salvador pour un footballeur

Sur le plateau des Enfants de la télé sur France 2, Wejdene a fait la connaissance d’Éric Antoine ou encore de Philippe Manoeuvre. Lorsque Laurent Ruquier évoque la vie du rockeur, il lui demande s’il était vraiment dans le testament d’Henri Salvador. L’animateur se tourne immédiatement vers la chanteuse, qui semble perdue puisqu’elle ne connaît pas l’homme dont on parle. Jean-Luc Lemoine présent sur le plateau tente alors de lui donner un indice, en indiquant que quand il était jeune, c’était le sosie de Kylian Mbappé.

Un indice assez maladroit puisque Jean-Luc Lemoine l’a mise sur une fausse piste. Wejdene a alors demandé si c’était un footballeur, ce qui a provoqué l’hilarité de Laurent Ruquier. Ce dernier a expliqué ensuite à la jeune femme qui était Henri Salvador réellement. Et pour cela, rien de plus simple que de lui réciter Une chanson douce. Un classique qui traverse les âges, et ce, même si le nom de l’interprète disparaît en route.

La chanteuse explique sa faute de français dans Anissa

Pendant l’émission, Laurent Ruquier lui a aussi demandé d’où venait l’expression « tu hors de ma vue » la fameuse phrase qui l’a rendue célèbre. Wejdene a alors expliqué qu’elle n’était pas la seule à faire des fautes puisque Johnny Hallyday, Renaud ou encore Véronique Sanson étaient coutumiers du fait. Pour elle, ce n’était tout simplement pas intentionnel.

Elle explique notamment qu’elle n’était pas au courant qu’il fallait un verbe et qu’elle voulait utiliser l’expression « hors de ma vue ». Elle a juste décidé de rajouter le « tu » pour en faire une phrase. D’ailleurs, selon son point de vue, c’est français. C’est sa phrase et ça le restera.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :