Véronique Genest sur la 3e dose de vaccin : « J’ai l’impression d’être victime d’une tournante »

Véronique Genest sur la 3e dose de vaccin : « J’ai l’impression d’être victime d’une tournante »
Véronique Genest a de nouveau frappé. Toujours prompte à donner son avis bien tranché sur divers sujets, elle s’est, une fois de plus, lâchée à propos du vaccin contre le Covid-19. Elle a, cette fois-ci, comparé la troisième dose du vaccin à une « tournante » mais pas seulement…

Il faut bien l’admettre, ces derniers temps, Véronique Genest fait souvent plus parler pour ses prises de parole explosives sur Twitter que pour ses rôles. On croyait qu’elle avait déjà tout dit à propos du vaccin contre le Covid-19. Et bien cela n’est pas du tout le cas.

Alors que la troisième dose de vaccin est de plus en plus administrée, Véronique Genest a poussé un énième coup de gueule, allant très loin dans les images utilisées pour appuyer son propos.

Véronique Genest contre la GPA ? Marc-Olivier Fogiel se moque de l’actrice après sa volte-face
Véronique Genest @France 2

Victime métaphorique de viol

C’est via son compte Twitter que Véronique Genest a décidé de partager le fond de sa pensée. Elle n’a, une fois de plus, pas manqué de choquer les internautes. La raison ? Elle n’a pas hésité à comparer la vaccination à un « viol », elle qui dit avoir l’impression d’être « victime d’une tournante ».

Avec cette obligation vaccinatoire qui ne dit pas son nom, j’ai eu le sentiment d’un viol dont on ne veut pas prendre la plainte. Là avec la troisième dose sous peine de perdre son pass et de ne pas pouvoir travailler, j’ai l’impression d’être victime d’une tournante.

a-t-elle écrit.

Vivement critiquée sur la toile suite à ce tweet, Véronique Genest a tenté de s’expliquer sans grand succès. Alors qu’un internaute a déclaré qu’elle ne savait visiblement pas ce qu’était un viol, elle a rétorqué :

Si. C’est quelque chose qu’on introduit en vous sans votre consentement.

Elle a par la suite précisé à un autre internaute qu’il s’agissait d’une métaphore.

Taclée par une actrice avec qui elle a travaillé

En voyant le tweet de Véronique Genest, Leslie Coutterand n’a pas pu s’empêcher de réagir. L’actrice a interprété le personnage de Mado de la saison 20 à 22 de Julie Lescaut.

C’est ce lundi 22 novembre 2021 que la comédienne à répondu à ce fameux tweet en déclarant alors :

Véronique Genest nous avons tourné dans plus de 2 saisons de Julie Lescaut ensemble. J’ai décidé de partir de la série en 2013 pour multiples raisons personnelles, mais tes commentaires racistes et radicaux quotidiens sur le plateau ont aussi motivé ma décision. Lire ce tweet ce matin n’est pas une surprise. Comparer un pass sanitaire (pour ou contre ici n’est pas le débat) à un viol est non seulement d’une bêtise intellectuelle mais également le reflet du manque d’empathie et de discernement qui revient régulièrement dans tes propos.

a-t-elle d’abord déclaré.

Elle a par la suite ajouté :

J’espère que toutes les victimes de viol ne liront pas ton tweet et s’épargneront cette sensation glaciale qui m’a traversée en voyant ton commentaire. J’en ai encore les mains qui tremblent. Comment oses-tu publiquement faire preuve d’autant de maladresse et de violence face à des femmes, des hommes et des enfants qui vivent l’enfer quotidien en essayant de guérir d’un événement aussi douloureux et destructeur que le viol ? Alors s’il te plaît Véronique pour une fois dans ta carrière, avant de partager publiquement ton avis : Réfléchis

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :