TPMP : Valérie Bénaïm évoque sa rencontre avec Patrick Poivre d’Arvor

TPMP : Valérie Bénaïm évoque sa rencontre avec Patrick Poivre d’Arvor
Valérie Bénaïm est récemment revenue sur le plateau de TPMP sur sa rencontre avec PPDA. En effet, au début de sa carrière, la chroniqueuse a déjeuné à plusieurs reprises avec celui qui était à l'époque LA star de TF1.

Depuis l’an dernier, Patrick Poivre d’Arvor est visé par une série de plaintes concernant des viols et agressions sexuelles qu’il aurait commis contre plusieurs femmes. C’est tout d’abord l’écrivaine Florence Porcel qui a déposé plainte contre Patrick Poivre d’Arvor en février 2021. Celle-ci accuse l’ancien présentateur du journal de TF1 de l’avoir violée et agressée sexuellement à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. L’écrivaine parle d’agressions ayant eu lieu dans « un contexte d’abus de pouvoir ».

Ce témoignage accablant totalement Patrick Poivre d’Arvor a été le premier d’une longue série. En mars 2021, Le Monde publiait ainsi les témoignages de huit femmes présumées victimes de Patrick Poivre d’Arvor, dont trois pour des faits de viol.

Valérie Bénaïm revient sur sa rencontre avec PPDA

Très rapidement, avec la publication de ces témoignages, les langues se sont déliées dans le milieu médiatique… De nombreuses personnes ayant travaillé aux côtés du journaliste affirment que ce dernier avait un comportement problématique avec les femmes. Mais qu’en est-il de Valérie Bénaïm ? Celle ci a côtoyé pendant de longues années PPDA lorsqu’elle travaillait chez TF1. Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, la chroniqueuse a tenu à évoquer sa relation avec le journaliste.

Au début des années 2000, alors qu’elle débutait sa carrière chez TF1, Valérie Bénaïm a déjeuné à plusieurs reprises avec PPDA. Et visiblement, ce dernier n’a pas hésité à la draguer :

J’étais à TF1 en 98, avec Benjamin jusqu’en 2010. J’ai une des assistantes de Patrick Poivre d’Arvor qui, au moment de la préparation du passage à l’an 2000, m’a appelée parce que j’avais fait la première conférence de rédaction pour préparer ce passage à l’an 2000. Et à la suite de cette première réunion, où je découvre le grand PPDA, je suis jeune journaliste, j’arrive du divertissement en plus donc je suis flattée ! À la suite de cela, je suis dans ma voiture, retour de réunion, j’ai un coup de fil de cette assistante qui me dit : ‘Patrick souhaiterait déjeuner avec vous’. Moi, je suis flattée et à aucun moment on me prévient ou on me dit : ‘Attention, c’est dangereux !

Et celle-ci d’ajouter :

En revanche ce qu’on me dit c’est : ‘Ah oui, toi aussi il te drague.’ Il te drague ! Donc bon très bien, s’il me drague éventuellement je repousse ses avances. Et effectivement, nous avons déjeuné à deux reprises, et à deux reprises, il a été charmant. Charmeur aussi mais je ne me suis jamais sentie en danger.

TPMP : Valérie Bénaïm se confie sur sa rencontre avec Patrick Poivre d’Arvor
Valérie Bénaïm a déjeuné à plusieurs reprises avec PPDA au début de sa carrière @AFP

PPDA porte plainte pour dénonciation calomnieuse

On a appris le 26 avril dernier que PPDA avait décidé de porter plainte pour dénonciation calomnieuse contre 16 des femmes qui l’ont accusé de violences sexuelles. Cette plainte a été déposée 48 heures avant la diffusion du magazine Complément d’enquête. Dans ce reportage diffusé le 28 avril dernier, le journaliste a directement été mis en cause par plusieurs femmes qui ont accepté de témoigner à visage découvert. La journaliste et autrice, Cécile Delarue, qui fait partie des victimes présumées, n’a pas tardé à réagir à cette nouvelle. Celle-ci a ainsi déclaré que cette plainte déposée par PPDA était une manière de réduire les victimes au silence.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,