Tony Parker : Sa femme Axelle évoque son ex Eva Longoria « passer après c’est jamais facile »

Tony Parker : Sa femme Axelle évoque son ex Eva Longoria « passer après c’est jamais facile »
C’est dans le documentaire « Tony Parker confidentiel » qu’Axelle Francine, la femme du sportif a bien voulu prendre la parole.

Sous le feu des projecteurs lorsqu’il partageait la vie d’Eva Longoria, Tony Parker est depuis bien plus discret. Marié à Axelle Francine depuis 2014, il est devenu l’heureux papa de Josh et Liam. TMC a décidé de consacrer sa soirée du mardi 24 mars au basketteur en diffusant le documentaire Tony Parker confidentiel réalisé par Alessandra Sublet.

L’animatrice a notamment pu s’entretenir avec son amie Axelle Francine et en découvrir plus sur la mère des enfants du célèbre basketteur français.

Axelle Francine parle d’Eva Longoria

C’est à Lyon, dans la résidence secondaire de Tony Parker et sa femme, qu’Alessandra Sublet a pu échanger avec Axelle Francine. L’animatrice lui a alors fait parler de sa relation avec le sportif :

Je préférais, quand on s’est rencontré, qu’il soit dans les news sportives, parce qu’il était beaucoup dans les people.

En effet, Tony Parker était très médiatisé en raison de sa relation avec Eva Longoria. Ils étaient mari et femme de 2007 à 2011. Tout le monde se demandait alors qui avait pu remplacer l’actrice dans le cœur du jeune homme après leur rupture.

Il était avec une star d’Hollywood avant, donc passer après, ce n’est jamais facile. Même si je ne me suis pas comparée à elle, c’est ce qui s’est fait dans le public, à l’insu de mon plein gré. On te compare forcément à la personne qui était là avant. Tony, je l’ai aussi choisi avec son passé. C’était le jeu, il y a des pour et des contre. J’avais trouvé l’amour, c’était vraiment ce qui m’importait. C’est ça qui te rend fort.

Amoureuse de Tony Parker, elle a accepté de partir au Texas avec lui, elle qui était déjà expatriée aux États-Unis.

Quand il m’a dit le Texas, je ne connaissais pas vraiment. J’ai toujours grandi à Paris et après j’ai fait New York, c’était que des grandes villes. Je me suis dit que le temps d’adaptation risquait d’être un peu périlleux. Mais au final, j’ai vraiment aimé la ville.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :