Stéphane Plaza au chevet de sa mère : Il avoue lui avoir menti avant son décès

Stéphane Plaza au chevet de sa mère : Il avoue lui avoir menti avant son décès
Ému, Stéphane Plaza est revenu sur le décès de sa mère. Il s’est souvenu lui avoir menti alors qu’il était à son chevet. On vous en dit plus.

C’est une douleur qu’il garde encore au fond de lui. En 2016, Stéphane Plaza a perdu sa mère, emportée par un cancer de la plèvre. Ce moment compliqué, il a bien voulu en parler dans L’Instant de Luxe sur Non Stop People.

L’occasion pour le plus célèbre des agents immobiliers de revenir sur le mensonge qu’il a fait à sa mère à son chevet.

@Getty Images
Stephane Plaza @Getty Images

Il savait qu’elle allait le quitter

C’est ce mercredi 23 juin 2021 qu’il a pris la parole sur cette terrible épreuve qu’il a dû traverser. Dire au revoir à sa mère a été d’autant plus compliqué puisqu’il a dû lui mentir avant qu’elle ne le quitte.

Elle est morte dans mes bras, à l’hôpital. Quand vous aimez quelqu’un et que vous dites : ‘Maman, à tout à l’heure, endors-toi’, mais vous savez qu’elle ne va pas se réveiller, car vous savez qu’on va la faire partir pour ne pas qu’elle souffre et que vous lui tenez la main et que vous savez que vous n’allez pas la revoir et vous devez sourire, c’est le pire moment.

Sa mère pensait qu’elle sortirait de l’hôpital. Stéphane Plaza n’a alors pas pu dire la vérité à sa mère sur son état de santé.

Ce qui est très compliqué, c’est qu’on ne peut pas lui faire une vraie déclaration parce que si vous allez trop loin, elle se doute qu’il y a quelque chose.

Il essaie désormais de voir les choses du bon côté en imaginant sa mère veiller sur lui.

Elle me protège là-haut. (…) On a eu des hauts et des bas avec ma maman, mais on était très fusionnels.

Stéphane Plaza a songé au pire

Sans l’évoquer directement, Stéphane Plaza a laissé sous-entendre qu’il avait songé de mettre fin à sa vie. Fusionnel avec sa mère, il s’en voulait de lui avoir survécu.

J’ai eu beaucoup de mal à accepter ce deuil. Je ne comprenais même pas pourquoi elle était partie avant moi. […] Je m’en suis voulu beaucoup. […] A une époque je me faisais même violence pour ne pas être trop pessimiste.

a-t-il déclaré avant d’ajouter :

Je ne comprenais pas pourquoi j’étais là.

Que pensez-vous des confidences de Stéphane Plaza ? On lui apporte tout notre soutien.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :