Teddy Riner : Pourquoi il ne voulait pas que son fils fasse du judo

Teddy Riner : Pourquoi il ne voulait pas que son fils fasse du judo
Réel papa poule, Teddy Riner est très présent pour ses enfants et souhaite à tout prix leur éviter le moindre désagrément. A-t-elle point de les déconseiller de faire du judo ? 

Teddy Riner ne s’en cache pas, il est très présent pour sa famille, et son foyer est une priorité. Il est en couple avec sa compagne Luthna depuis 11 ans. Ils sont les heureux parents de deux enfants, Eden, né en 2014 et Isis, en 2018. Vont-ils prendre la relève de leur père ?

Teddy Riner est très protecteur avec ses enfants

Depuis que le grand judoka est devenu papa, sa vision des choses a changé. Il se fait du souci pour ses enfants. Il s’est exprimé à ce sujet sur le podcast de son ami Tony Parker, disponible sur Spotify. Son fils, Eden, arrive dans la préadolescence et commence à titiller son père.

Quand t’es papa t’arrêtes de réfléchir qu’à toi. Tu penses que pour eux. Leur avenir, leur bien-être. Qu’ils grandissent dans la sécurité, dans la joie et la bonne humeur. Et tu veux les éloigner du moindre problème.

Parmi les problèmes, Teddy Riner pense au fait que son fils puisse avoir envie de faire du judo.

Mon fils a voulu faire du judo. À chaque fois il me disait « papa je veux faire du judo ». Je lui disais « non non ». Je le pousse vers le basket, je le pousse vers autre chose. Je l’ai mis au karaté. Pourquoi je ne voulais pas le mettre au judo ? Tout simplement parce que quand t’es le fils de Teddy Riner, franchement je vois pas qui ne va pas t’embêter et te dire « ah t’es pas (comme ton père)… ». Je veux qu’il soit tranquille. S’il est pas bon, il est pas bon. Je veux pas qu’on lui mette de pression. Je veux qu’il grandisse normalement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Teddy Riner (@teddyriner)

« Le culot du petit ! »

Le sportif multimédaillé, est revenu avec humour sur une anecdote. Eden, ne compte pas vraiment suivre les conseils de son père et cette pression ne lui fait pas peur du tout contrairement à ce que peut penser le papa poule.

Un jour il me dit : « papa, je sais pourquoi tu veux pas que je fasse du judo ». Je lui dis « ah bon ? ». Moi je pensais qu’il allait me dire un truc sensé comme « t’as peur que le prof me pousse ou bien que j’échoue et que ça m’empêche de grandir ». Je pensais qu’il allait me dire un truc comme ça. Il me dit « parce que t’as peur que je batte tes records ». J’ai regardé ma femme j’ai dit : « mais il est sérieux lui ? », « J’ai dit ah ouais ? bah je t’inscris ! ». Non mais tu te rends compte le culot du petit !

Challenge accepted ! Il fallait défier le grand champion pour qu’il accepte finalement d’inscrire son fils dans un cours de judo. Teddy Riner conclut :

Du coup je me suis dit, si mon fils veut faire ce choix de faire du judo, alors je vais l’inscrire. C’est pas à moi de décider. Juste, je vais veiller à ce qu’autour de lui, on l’empêche pas de grandir.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :