Roland-Garros : Roger Federer s’emporte face à l’arbitre dans un accès de colère

Roland-Garros : Roger Federer s’emporte face à l’arbitre dans un accès de colère
Pendant son deuxième tour, Roger Federer a récolté un avertissement pour dépassement de temps. Il décision qu'il a du mal à accepter. Il s'en est alors pris à l'arbitre.

C’est un fait assez rare pour être souligné. Roger Federer s’est montré agacé face à l’arbitre d’une rencontre Roland-Garros le 3 juin  après avoir eu un avertissement de sa part. Très mécontent, le joueur suisse s’en est vertement pris à l’arbitre. Une séquence inhabituelle qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Roger Federer s’en prend à l’arbitre de la rencontre

C’était un retour attendu par l’ensemble des suiveurs de tennis. Roger Federer est à Roland-Garros. Mais ce jeudi 3 juin, les spectateurs du court Philippe Chatrier ont assisté à une réaction très peu habituelle du champion.

En effet, alors qu’il menait un set à zéro face au Croate Marin Cilic, à l’heure de jeu, il s’est emporté contre l’arbitre de chaise. Pourquoi ? Jugé trop lent par l’arbitre, Roger Federer a reçu un avertissement. Peu habitué à ça, le tennisman a alors demandé des explications. L’arbitre, Emmanuel Joseph, a pointé du doigt le fait que son adversaire était déjà prêt à servir et qu’il avait mis du temps avant de se replacer.

Evidemment, cette explication n’a pas du tout plu à Roger Federer. En effet, il n’a jamais eu aucun problème au cours de sa longue carrière sur ce sujet. Le tennisman s’est alors agacé :

Tu m’écoutes ou tu parles ? Je t’ai écouté avant maintenant, tu m’écoutes aussi une fois. Tu penses qu’il n’était pas content que j’ai pris trop de temps ? On lui demande ?

Il s’explique en conférence de presse

Le match a été ainsi interrompu pendant plus de deux minutes par cet échange musclé. Mais finalement, Roger Federer a eu le temps de se calmer et de reprendre le cours normal de la rencontre. Le Suisse a finalement recouvert ses esprits et son tennis avec. Il n’a plus été inquiété du reste du match, qu’il a remporté (6-2, 2-6, 7-6, 6-2).

Roger Federer @AFP
Roger Federer @AFP

Après la rencontre, le Suisse a expliqué qu’un grand malentendu était à l’origine de la dispute :

En quelque sorte, je suis nouveau, sur ce nouveau tour, ce qui est assez excitant. Je ne comprends pas encore le rythme. Mais ça a donné un peu de chaleur dans le match, ce qui était sympa.

Son troisième match porte d’Auteuil est prévu vendredi 4 juin face à l’Allemand Dominik Köpfer. Une rencontre pas facile contre un petit jeune qui n’a rien à perdre. D’ici là, Roger Federer devrait avoir le temps de potasser le règlement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :