Peng Shuai : La tenniswoman portée disparue depuis ses accusations de viol contre un ancien ministre

Peng Shuai : La tenniswoman portée disparue depuis ses accusations de viol contre un ancien ministre
Depuis plus d'une semaine, Peng Shuai n'a plus donné signe de vie. Après avoir accusé de viol un haut dirigeant communiste du gouvernement chinois, celle qui a remporté Roland-Garros en double en 2014 s'est évanouie dans la nature.

Mais où est donc Peng Shuai ? Car depuis une semaine, comme l’a relayé Le Monde, la sportive ne s’est plus manifestée. De quoi inquiéter ses nombreux abonnés, qui n’ont pas hésité à soupçonner le gouvernement chinois de ne pas être étranger à cette disparition soudaine.

Peng Shuai
Peng Shuai @ Getty Images

Après avoir accusé l’ancien vice-Premier ministre Zhang Gaoli de viol, la tenniswoman s’est tout simplement volatilisée dans la nature. C’est sur le réseau social chinois Weibo que Peng Shuai a déclaré début novembre dans un long texte avoir été forcée à avoir un rapport sexuel avec l’homme politique il y a trois ans. Zhang Gaoli a fait partie des dirigeants de la Chine entre 2013 et 2018.

Peng Shuai, une affaire d’État ?

Le hashtag #WhereIsPengShuai a rapidement émergé sur la Toile, la communauté du tennis s’inquiétant grandement du sort de leur consœur. Chris Evert, considérée comme l’une des plus grandes joueuses de l’histoire, a ainsi publié sur Twitter :

Oui, ces accusations sont très inquiétantes. Je connais Peng depuis qu’elle a 14 ans, nous devrions tous être inquiets. C’est grave, où est-elle ? Est-elle en sécurité ? Toute information serait appréciée.

Le joueur britannique Liam Broady a réagi, incrédule :

Je ne peux pas croire que ce genre de choses arrive au XXIème siècle.

Alizée Cornet a également relayé le hashtag et ajouté :

Ne restons pas silencieux.

Si Peng Shuai a pu compter sur le soutien de ses collègues, son message n’est néanmoins pas resté en ligne bien longtemps. En effet, sa publication a rapidement été supprimée du réseau et son compte Weibo n’apparaît plus dans les résultats de recherche, bien que toujours actif. De même pour Zhang Gaoli, qui n’a pas daigné réagir à la polémique.

Zhang Gaoli
Zhang Gaoli @ Zhang Gao/AFP

L’homme politique de 75 ans était membre du bureau politique du PCC, avant de prendre sa retraite en 2018. Il reste néanmoins l’un des hommes les plus influents de Chine et est un proche du Premier ministre actuel, Li Keqiang.

« Je n’arrêtais pas de pleurer »

Dans sa publication, Peng Shuai explique que Zhang Gaoli l’aurait violée dans sa chambre après une partie de tennis :

J’avais très peur. Cet après-midi, j’ai d’abord refusé. Je n’arrêtais pas de pleurer. En proie à la peur et au trouble, (…) j’ai cédé et nous avons eu un rapport sexuel.

D’après la sportive de 35 ans, l’épouse de l’ancien vice-Premier ministre était bien au courant des écarts de son mari et « montait la garde à l’extérieur ».

Par la suite, Peng Shuai est devenue malgré elle la maîtresse du politicien. Mais une vive dispute lui aurait coupé l’envie de maintenir le secret quant à leur relation :

Tu as toujours eu peur que je cache un magnétophone. Tu démentiras certainement ou bien tu iras jusqu’à m’attaquer.

Avait-t-elle écrit en conclusion de ses déclarations.

À votre avis, Zhang Gaoli aurait-t-il choisi la seconde option et tenté de faire disparaitre une ancienne relation peu consentie devenue gênante ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,