Coupe du monde 2018 : La sélection mexicaine au cœur d’une (nouvelle) orgie sexuelle

Coupe du monde 2018 : La sélection mexicaine au cœur d’une (nouvelle) orgie sexuelle
En quelques années, c'est la troisième fois que le Mexique fait face à une orgie dans sa sélection de football. Une équipe de chauds lapins ?

Ils sont neuf. Neuf joueurs de l’équipe nationale du Mexique à faire la Une des médias internationaux. Ils ont été surpris en pleine orgie par la presse locale. Les joueurs fêtaient leur départ en Europe avec 30 prostituées.

Une orgie de 24 heures

C’est le magazine people mexicain TVNotas qui a levé le lièvre. Ou plutôt les chauds lapins du Mexique. Ils ont publié des photos de l’arrivée des participants à ce que l’on nomme déjà « l’orgie de 24 heures ». Elle aurait eu lieu le week-end dernier, dans un lieu privé de Mexico City. L’équipe nationale venait alors de l’emporter face à l’Ecosse. Le dernier match de préparation pour le Mondial russe.

Les joueurs qui ont participé ne sont pas vraiment des inconnus. On trouve ainsi Guillermo Ochoa qui a joué à Ajaccio, les frères Dos Santos passés par Barcelone, Raul Jimenez du Benfica Lisbonne… Bref, pas vraiment des second couteaux.

C’est sans doute pour cela que du côté de la fédération mexicaine on a choisi de ne pas sanctionner les joueurs. Officiellement, l’explication est simple. Il s’agit d’une fête sur leur temps libre. Mais, la réaction avait été bien différente par le passé.

En 2010, une fête du même genre avait été organisée à Monterrey. Deux joueurs avaient été suspendus pour 6 mois. En 2011, bis repetita et une sanction identique. Quand on aime, on ne compte pas.

 

 

 

Plus sur le sujet