Emiliano Sala : Nouvelles révélations à propos de la mort du footballeur

Emiliano Sala : Nouvelles révélations à propos de la mort du footballeur
Un an et demi après sa disparition, les conditions du transfert d'Emiliano Sala vers Cardiff sont toujours examinées par la justice. Le club gallois a saisi la Fédération anglaise de football après avoir découvert une information compromettante pour Marck Mckay, l'agent du défunt footballeur.

La mort tragique d’Emiliano Sala, survenue le 21 janvier 2019 lors d’un crash aérien, a secoué le monde du sport. L’ancien attaquant du FC Nantes, qui venait d’être transféré à Cardiff, rejoignait son nouveau club en avion lorsque l’appareil a commencé à faire preuve de défaillances. Le jeune sportif de 28 ans avait alors envoyé un message glaçant à ses proches, via l’application Whatsapp :

Je suis actuellement dans l’avion. Il me semble qu’il est en train de tomber en morceaux. (…) Si dans une heure et demie il n’y a pas de nouvelles, je ne sais pas s’ils enverront quelqu’un me chercher parce qu’on ne me retrouvera pas mais vous saurez. J’ai tellement peur…

Son corps sera repêché quelques jours plus tard dans la Manche, notamment grâce à une grande mobilisation du monde du football.

De nouvelles informations capitales

Depuis le drame, les enquêteurs ont découvert que le pilote de l’avion David Ibbotson, dont le corps n’a jamais été retrouvé, ne possédait pas de licence. De plus, comme l’a révélé le magazine LÉquipe le 22 juillet dernier, le club de Cardiff a déposé plainte contre X en janvier 2020 auprès du parquet de Nantes pour des « faits d’exercice illégal de l’activité d’agent sportif ».

Les Bluebirds ont également saisi la Fédération anglaise de football afin de prouver que des « irrégularités » auraient été commises lors des négociations du transfert du buteur argentin.

Un transfert frauduleux

Les dirigeants du club se sont aperçus que l’ancien agent d’Emiliano Sala, Mark McKay, aurait signé en novembre 2018 deux mandats pour vendre le footballeur : le premier avec le club londonien de West Ham et le second avec le FC Nantes. Une manœuvre strictement interdite dans le milieu du football, que n’a pas manqué de rappeler l’avocat français du club gallois, Me Antoine Vey, dans les colonnes de L’Équipe :

Cette découverte est une avancée importante dans le dossier. Elle conforte Cardiff dans l’idée que le transfert d’Emiliano Sala a résulté d’une série de manœuvres frauduleuses qui ont des conséquences sur le plan contractuel mais aussi pénal.

L’agent Mark McKay n’a pour l’instant fait aucune déclaration.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :